Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 La révélation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: La révélation   Mer 6 Aoû - 22:03

Sur quel album de Neil Young avez vous la révélation? Et de quelle manière?
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Mer 6 Aoû - 22:56

Harvest, mais impossible de dire de quelle manière Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La révélation   Mer 6 Aoû - 23:54

Sur "Weld". Je me suis pris une triple torgnole avec les trois premiers titres.
C'est là que tout à commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: La révélation   Jeu 7 Aoû - 20:12

Harvest, quand le disc est passé sur Alabama, quel force Shocked, et Words a enfoncé le clou

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Jeu 7 Aoû - 22:26

Neil Young, je le prends en pleine tronche, un soir, une nuit. J’ai 15 ans. Je connais seulement Harvest que j’écoute depuis des lustres. Et puis là, je tombe sur le vinyle de cet album que j’ai chourré, avec plusieurs autres, à mon père quelques années auparavant… "AMERICAN..." « Tiens, je ne l’ai jamais écouté celui-ci ». Alors, je l’écoute, peinard. C’est bien, c’est tranquille. Cà bouscule pas un train de marchandises, mais c’est pas désagréable du tout. Et tout à coup, une guitare explose, d’entrée, sans autre forme de procès. Vlan ! Dans ta gueule semble-telle me dire. « Like a Hurricane » démarre sur cette guitare sale et saturée, avec une vrai réverb’ d’ampli Marschall, pas une merde ajoutée post prod’. Et la mélodie s’empare de moi, s’enroule autour de moi. Il fait nuit. J’écoutais souvent de la musique au casque, à fond, et dans le noir. Neil Young entame son premier solo, et je n’ai pas encore réalisé à quel point cette première écoute va me bouleverser. La voix reprend le dessus, avec toujours ce synthé en fond, froid mais si léger qu’on l’entend à peine, et là, Neil Young porte le coup de grâce. Son deuxième solo, qui s’enflamme, souvent une note, réjouée encore et encore, puis sombre dans le chaos. A la fin, il se sert de la réverb’ et frappe ses cordes avec son médiator, le fait crisser, mais ne joue plus vraiment. Un peu comme s’il voulait vider au maximum tout ce qu’il a à sortir de sa guitare, qui pleure, qui hurle et lui sert de purge. Le Crazy Horse assène un dernier accord, qui tombe comme un couperet comme un point final à une œuvre. Puis le Cheval Fou me laisse, assommé, seul, par terre, avec pour seule envie, celle de remettre encore et encore cette chanson. Allez savoir pourquoi une chanson vous touche plus qu’une autre.

Depuis ce jour, j’ai écouté, lu ou regardé tout ce que j’ai pu sur Neil Young, et encore aujourd’hui, lorsque j’écoute cette chanson, je pense à cette nuit, et je ne m’en remets toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Jeu 7 Aoû - 22:43

Je ne saurais pas vraiment dire pourquoi j'adore Neil Rolling Eyes
C'est comme ça et ça fait presque 30 ans que ça dure What a Face
En réalité il ne fait rien comme tout le monde, son style, sa musique sont incomparables, inimitables king
Il est inclassable, il est là où on ne l'attend pas et pas là où on l'attend !
C'est probablement toute cette complexité, diversité, ambiguité qui me plaît 8)
Et puis sa voix nasillarde a quelque chose d'envoûtant geek
Revenir en haut Aller en bas
zuma31
Baby Rust
Baby Rust


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Ven 8 Aoû - 16:00

Pour moi, ça a commencé un jour de janvier 1976 : j'allais chez un pote qui jouait un peu la guitare et qui avait une chaine hi-fi ; il me dit d'emblée
: écoute ça, ça va te plaire : il sortit un 33T d'une pochette blanche avec des dessins dessus : ZUMA par Neil Young et Crazy Horse. Il a monté le son et là ça a explosé dans ma tête : du rock brut de décoffrage, un peu de folk, tout simplement génial. Dans les 12 mois qui ont suivis j'ai acheté tous les albums ( time fades away et surtout la bof de Journey through the past !). Depuis je suis toujours aussi fan et j'ai la chance d'avoir pu assister à 8 de ses concerts ( le premier en 82 ).
Revenir en haut Aller en bas
AlonsoDeAlbuquerque
Crazy Horse
Crazy Horse
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 35
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: La révélation   Ven 8 Aoû - 19:27

Pour moi tout a commencé avec After the Goldrush en étudiant pour un exam un sale jour de pluie. j'ai eu un revelation sur la guitare dans Tell me why surtout quand il passe de C a D au debut... puis aprés, je me suis completement identifié dans ce qu'il raconte dans "I Believe in You". depuis, des flash comme ça n'ont cesser de continuer...le concert en 1971 a la BBC a aussi contribuer tres lourdement!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/sitiobandarra
pseudoxx
Baby Rust
Baby Rust
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 68
Localisation : 78125
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Mar 12 Aoû - 0:11

Début des 70's, fin des Beatles. CSN&Y :4 ways street. J'ai tt de suite remarqué NY. Puis "Everybody knows this is ...", l'album, et je suis tombé dedans, jusqu' à maintenant. A fond .
Old man ... look at my life ...
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Mar 12 Aoû - 6:22

C'est vrai que son style (ou plutôt ses styles) est/sont unique(s) 8)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La révélation   Mer 13 Aoû - 12:12

J'étais fasciné il y'a 3-4 ans par la pochette d'Harvest, je passais toujours devant la Fnac. Un jour il était à 6€99 alors après beaucoup d'hésitation sur le bien fait de mon achat, je l'ai quand même pris... et là ça a été la révélation !

J'aime toujours autant la pochette d'ailleurs !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
hurricane
Cowgirl In The Sand
Cowgirl In The Sand
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 44
Localisation : 01
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Dim 28 Sep - 0:32

Xav' a écrit:
J'étais fasciné il y'a 3-4 ans par la pochette d'Harvest, je passais toujours devant la Fnac. Un jour il était à 6€99 alors après beaucoup d'hésitation sur le bien fait de mon achat, je l'ai quand même pris... et là ça a été la révélation !

J'aime toujours autant la pochette d'ailleurs !!! ^^
Tiens c'est marrant, moi ce sont les pochettes de livre qui m'attirent. C'est comme ça que j'ai découvert l'mmense John Fante.
Bon pour en revenir au sujet, je pense que mon album révélation est Live Rust. Je ne connaissais qu'Harvest que j'appréciai bien entendu, mais Live Rust est pour moi un bon "condensé" du style Neil Young : de merveilleux morceaux accoustiques, de bons gros solos électriques ravageurs.
Quand je veus faire découvrir Neil Young à quelqu'un, je lui file cet album.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Dim 28 Sep - 6:14

C'est vrai que ma découverte de Neil est passée par Harvest, mais très vite par Comes a Time et Live Rust Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La révélation   Dim 28 Sep - 14:51

C'est avec "After The Gold Rush" que j'ai vraiment succombé. Notamment grace à la chanson titre qui est simplement mon morceau préféré. Avant je conaissais et appréciais Neil Young mais je m'étais pas penché serieusement sur son oeuvre (ni sur la musique en général), juste quelques titres comme ca... Neil Young fait parti des rares artistes qui m'accompagneront jusq'à la mort, je crois que j'ai jamais été autant touché par un chanteur/groupe à part peut être Portishead ou Bowie.
Revenir en haut Aller en bas
hurricane
Cowgirl In The Sand
Cowgirl In The Sand
avatar

Nombre de messages : 447
Age : 44
Localisation : 01
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: La révélation   Dim 28 Sep - 15:46

After the Goldrush est également une des chansons préférées de ma fille de 5 ans qui se la passe en boucle sur son CD "best of" que je lui ai fait suite à ses choix.
Vous allez me dire que je la mets dans le droit chemin mais il faut que je précise qu'elle est fan de Lorie aussi...
Enfin elle écoutera bien ce qu'elle veut tant qu'elle est heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La révélation   

Revenir en haut Aller en bas
 
La révélation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Lettres De Délation »
» KZR, la révélation rap r&b qui n'a pas fini d'étonner
» Après Damian&Nas //La révélation Reggae / Hip Hop 2011
» [Révélation] Mosey, le producteur le plus prometteur !
» Siegfried

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Forum Principal-
Sauter vers: