Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 Grandpa's Interview

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 12:29

(Résumé des épisodes précédents: Dans la petite ville de Greendale, où vit la famille Green - les parents Earl et Edith, leur fille Sun, et les grands-parents - le cousin Jed a tué l'officier de police Carmichael lors d'un contrôle qui a mal tourné. Jed est emprisonné et les chaînes de télé débarquent en ville pour couvrir l'histoire. Ils cherchent à interviewer la famille mais les choses vont rapidement dégénérer...)




le texte original:

"Grandpa, here's your coffee,"
said Edith, as she filled his cup.
"Nobody'll find you here,
and Earl is glad you guys showed up."
"The way things are downtown,
you might have to stay for awhile.

There was a helicopter hovering over your house
when I talked to your neighbor, Kyle."
"Who the hell do they think they are,
Invading our home like that?
Grandma and I had to leave so fast,
We couldn't even catch the cat."

"The helicopter scared the shit out of him,
and it took off down a trail,
down past the railroad track,
towards the county jail."

"Jed, you really screwed up now!
What did you have to do that for?
Everybody wants to hang your ass,
and here's a note from Lenore."
Sun touched the cold steel bars
as she pushed the paper in.
Jed took it up and read it
and he couldn't hide a grin.

Outside the jail window
a crow flew across the sky,
completely disappearing behind each bar,
then a helicopter flew by.
"Say hi to Earl and Edith.
Tell 'm I'm doing fine.
Tell 'm it's time for them to let you go now,
they should cut the line."

"Can grandma come and see me?
I got a new song to sing
it's longer than all the others combined
and it doesn't mean a thing."
The noise was unfamiliar,
generators whirling,
walkie-talkies screaming,
vans parked in the open field.

TV crews and cameras,
they wanted to interview grandpa on the porch.
They came through the gate and across the lawn
knocking down Edith's Tiki Torch.
And grandpa saw them there,
looking through the venetian blind.
"Those people don't have any respect,
so they won't get any of mine."

"I don't wanna talk about Jed.
I don't watch channel 2 or 6 or 9.
I don't have time to talk that fast,
and it ain't my crime."

"It ain't a privilege to be on TV
and it ain't a duty either.
The only good thing about TV
is shows like 'Leave it to Beaver.'"

"'Shows with love and affection',
like mama used to say.
A little Mayberry living
could go a long way."

He took Earl's shotgun down from the closet,
loaded up both barrels.
Walked out on the porch and fired 'm off,
and up walked a woman named Carol.

"Susan Carol from Early Magazine,
I got some questions to ask."
"Well you can stick 'm where the sun don't shine!"
grandpa said with a gasp.

Then he fell face first and let out a sigh,
and Edith ran out in shock.
He was looking at her from down on the floor,
Grandpa looked like he was trying to talk.

"That guy just keeps singin'!
Can somebody shut him up?
I don't know for the life of me
where he comes up with that stuff."

They laid his head on a newspaper
with a picture of Carmichael on the front page,
posing with the little league baseball team,
and a seedy shot of Jed on a motorcycle.

Grandpa died a hero.
Trying to stop the media.
Fighting for freedom of silence.
Trying to be anonymous.

Share your loving and you live so long.
Share your loving and you live so long.
Share your loving and you live so long.
Live so long.



la traduction (pas au mot à mot mais en essayant de retranscrire fidèlement le sens du texte d'origine):


"Grandpa, voilà ton café"
dit Edith en remplissant sa tasse
"Personne ne vous trouvera ici, et Earl est content que vous soyez venus
Vu ce qu'il se passe en ville, vous allez peut-être devoir rester un peu"

"Il y avait un hélicoptère qui survolait votre maison pendant que je discutais avec votre voisin Kyle"
"Pour qui se prennent-ils ? d'envahir notre maison comme ça ?
Grandma et moi avons du partir tellement vite,
on a même pas eu le temps d'attraper le chat"

"L'hélicoptère lui a foutu un putain de frousse
Il a décollé d'une piste,
s'est posé au-delà de la voie ferrée,
vers la prison du comté".

"Jed, tu es vraiment foutu maintenant!
Pourquoi est-ce que tu as fait ça ?
Tout le monde veut te faire la peau,
et voilà un mot de la part de Lenore."
Sun toucha les froids barreaux de métal
en passant le papier à travers.
Jed le prit et le lut
et ne put cacher un sourire.

Par delà la fenêtre la prison
un corbeau volait à travers le ciel
disparaissant complètement derrière chaque barreau,
puis un hélicoptère vola à côté.
"Passe le bonjour à Earl et Edith.
Dis leur que je vais bien.
Dis leur qu'il est temps pour eux de te laisser partir
et de couper le cordon."

"Est-ce que Grandma peut venir me voir ?
J'ai une nouvelle chanson à chanter
Elle est plus longue que toutes les autres mises bout à bout
et elle ne veut rien dire."
Le bruit n'était pas familier,
les générateurs tournant,
les walkie-talkies hurlant,
les vans se garaient dans le champ.

Les équipes de télé et les caméras,
Ils voulaient interviewer grandpa sur le porche.
Ils sont venus par le pont et ont traversé la pelouse
et ont frappé la torche tiki d'Edith.
Et Grandpa les a vus là,
en regardant à travers les stores vénitiens.
"Ces gens n'ont aucun respect,
Alors ils n'en auront aucun de ma part"

"Je n'ai pas envie de parler de Jed.
Je ne regarde pas la 2e chaîne ni la 6 ni la 9.
Je n'ai pas le temps de parler aussi vite,
et ce n'est pas un crime."

"Ce n'est pas un honneur de passer à la TV
et ce n'est pas non plus un devoir.
La seule bonne chose à la télé
c'est les programmes comme 'Leave it to Beaver.'"

"'Des programmes avec de l'amour et de l'affection',
comme maman disait.
Une petite Mayberry
peut faire un long chemin."

Il prit le fusil d'Earl dans l'armoire,
arma les deux canons.
Sortit sur le porche et tira,
et arriva une femme nommée Carol.

"Susan Carol de Early Magazine,
J'ai quelques questions à vous poser"
"Eh ben vous pouvez vous les foutre où je pense!"
dit grand-père avec un halètement.

Alors il tomba la tête la première et laissa échapper un soupir,
et Edith accourut choquée.
Il la regardait depuis le sol,
Grandpa avait l'air d'avoir quelque chose à dire.

"Ce mec continue de chanter!
Est-ce que quelqu'un peut lui fermer sa gueule?
Je ne sais vraiment pas
d'où il sort tout ce bazar."

Il posèrent sa tête sur un journal
avec la tête de Carmichael sur la Une,
posant avec l'équipe du championnat de Baseball,
et une photo minable de Jed sur une moto.

Grandpa est mort en héros.
En essayant de stopper les médias.
Se battant pour la liberté de silence.
Essayant de rester anonyme.

Partagez votre amour et vous vivrez si longtemps
Partagez votre amour et vous vivrez si longtemps
Partagez votre amour et vous vivrez si longtemps
Vous vivrez si longtemps



Dernière édition par zwaffle le Jeu 4 Aoû - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 35
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 12:34

beau travail cheers

et tu nous fais le reste de l'album maintenant ???
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16847
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 13:46

merci swaff cheers

ça fait plaisir de voir des gens qui s'investissent utilement sur ce forum(faut bien dire que c'est extrêmement rare Very Happy )
bravo pour l'effort!!!
ça va permettre à beaucoup de monde de ne pas s'arrêter qu'à la musique et d'approfondir un peu le discours.

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 13:52

pour le reste de l'album, je sais pas, peut-être si j'arrive à trouver le temps

j'ai rappelé le contexte avant parce que sinon la chanson a pas beaucoup de sens si on la prend hors contexte

la musique a un petit côté monotone (13 minutes pratiquement sur les mêmes accords) mais je trouve pas ça gênant parce que tout l'intérêt est dans l'histoire que raconte Neil et je trouve qu'il a un sacré talent de conteur là
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 35
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 16:06

@zwaffle a écrit:
pour le reste de l'album, je sais pas, peut-être si j'arrive à trouver le temps

j'ai rappelé le contexte avant parce que sinon la chanson a pas beaucoup de sens si on la prend hors contexte

la musique a un petit côté monotone (13 minutes pratiquement sur les mêmes accords) mais je trouve pas ça gênant parce que tout l'intérêt est dans l'histoire que raconte Neil et je trouve qu'il a un sacré talent de conteur là

c'est vrai que certains morceaux de greendale sont un peu long . Mais j'adore
J'ai découvert cet album quand j'étais au Sénégal quant un ami m'a fait parvenir un boot de sa tournée europépenne 2003 où il chante l'intégralité de l'album.
J'ai commencé par écouter la musique puis j'ai essayé de comprendre ce que Neil racontait (il parle bcp entre chaque morceaux pour expliquer l'aventure de la famille) malgré mon faible niveau d'anglais.
J'ai passé des heures à écouter Neil me raconter cette histoire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 16:24

@Crazy Bear a écrit:
@zwaffle a écrit:
pour le reste de l'album, je sais pas, peut-être si j'arrive à trouver le temps

j'ai rappelé le contexte avant parce que sinon la chanson a pas beaucoup de sens si on la prend hors contexte

la musique a un petit côté monotone (13 minutes pratiquement sur les mêmes accords) mais je trouve pas ça gênant parce que tout l'intérêt est dans l'histoire que raconte Neil et je trouve qu'il a un sacré talent de conteur là

c'est vrai que certains morceaux de greendale sont un peu long . Mais j'adore
J'ai découvert cet album quand j'étais au Sénégal quant un ami m'a fait parvenir un boot de sa tournée europépenne 2003 où il chante l'intégralité de l'album.
J'ai commencé par écouter la musique puis j'ai essayé de comprendre ce que Neil racontait (il parle bcp entre chaque morceaux pour expliquer l'aventure de la famille) malgré mon faible niveau d'anglais.
J'ai passé des heures à écouter Neil me raconter cette histoire Smile

ce qui est curieux dans le livret, c'est qu'on trouve un équivalent de ce qu'il racontait sur scène entre les morceaux... mais on a pas les paroles des morceaux eux-mêmes! (bon, en même temps, il s'est peut-être dit qu'il y avait pas la place vu que le livret est déjà tellement épais que j'ose plus le sortir du cd de peur de l'abîmer)

l'intérêt du disque c'est principalement son histoire, donc forcément si on comprend pas, ça a autant d'intérêt que de regarder en film dans une langue qu'on ne comprend pas et sans sous-titres

d'un point de vue paroles, c'est à mon avis un de ses disques les plus réussis: Neil est un parolier un peu fluctuant niveau qualité, dès les débuts, il y avait de bonnes choses, mais il y avait aussi des trucs un peu faciles

ici, je trouve que son style est assez proche de Roger Waters dans ses albums concept ou de Will Sheff d'Okkervil River : il raconte une histoire, y met plein de détails, pas mal de touches d'humour (et la façon dont il chante colle parfaitement) et de temps en temps il s'autorise des digressions absurdes (le couplet sur le gars qui chante... un peu comme si dans un film, le héros se mettait à gueuler sur la voix-off)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 35
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 16:35

@zwaffle a écrit:

ici, je trouve que son style est assez proche de Roger Waters dans ses albums concept ou de Will Sheff d'Okkervil River : il raconte une histoire, y met plein de détails, pas mal de touches d'humour (et la façon dont il chante colle parfaitement) et de temps en temps il s'autorise des digressions absurdes (le couplet sur le gars qui chante... un peu comme si dans un film, le héros se mettait à gueuler sur la voix-off)


oui il module sa voix suivant si il parle pour Grandpa' ou Sun Wink

Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Jeu 4 Aoû - 16:41

en survolant les paroles de l'album entier, il y a vraiment 2-3 morceaux qui plombent le disque comme "double e" ou "devil's sidewalk" .

en fait, ce sont les morceaux les moins utiles d'un point de vue narratif, il aurait quasiment pu les virer sans que ça soit gênant pour l'histoire (et peut-être enlever "sun green" qui est pas top top non plus, comme ça on aurait eu un disque d'une longueur plus raisonnable et plus passionnant d'un bout à l'autre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Ven 5 Aoû - 6:57

@zwaffle a écrit:
en survolant les paroles de l'album entier, il y a vraiment 2-3 morceaux qui plombent le disque comme "double e" ou "devil's sidewalk" .

en fait, ce sont les morceaux les moins utiles d'un point de vue narratif, il aurait quasiment pu les virer sans que ça soit gênant pour l'histoire (et peut-être enlever "sun green" qui est pas top top non plus, comme ça on aurait eu un disque d'une longueur plus raisonnable et plus passionnant d'un bout à l'autre)

En fait, il aurait pu virer les dix morceaux qu'on ne s'en serait même pas rendu compte
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5830
Age : 46
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Ven 5 Aoû - 18:26

@davcom a écrit:
@zwaffle a écrit:
en survolant les paroles de l'album entier, il y a vraiment 2-3 morceaux qui plombent le disque comme "double e" ou "devil's sidewalk" .

en fait, ce sont les morceaux les moins utiles d'un point de vue narratif, il aurait quasiment pu les virer sans que ça soit gênant pour l'histoire (et peut-être enlever "sun green" qui est pas top top non plus, comme ça on aurait eu un disque d'une longueur plus raisonnable et plus passionnant d'un bout à l'autre)

En fait, il aurait pu virer les dix morceaux qu'on ne s'en serait même pas rendu compte
Evil or Very Mad Impie! mécréant! Blasphème! On ne touche pas à Greendale!!!
Surtout depuis que Zwaffle nous traduit les chansons Cool Merci c'est vrai que c'est très gênant de ne pas piger l'anglais à 100% sur des albums comme ça. mais comme pour Dylan, ou Lou Reed je dois avouer que c'est la manière dont il chante qui me touche. Après je fais quand même l'effort de sortir les pochettes et les paroles pour comprendre le sens général... Mais... mon anglais, vous le connaissez il est pas terrible Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5830
Age : 46
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Ven 5 Aoû - 20:18

Je ne comprend pas tout dans le détail, mais il y a un côté Amérique profonde et déprimante dans Greendale, un peu comme le Nebraska de Springsteen... Les morceaux à 3 accords et le rythme de la narration... ça prend aux tripes même si tu piges pas tout, c'est comme le blues quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Goo
Cowgirl In The Sand
Cowgirl In The Sand
avatar

Nombre de messages : 471
Localisation : Down By The River
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   Dim 7 Aoû - 0:30

Beau travail Very Happy
Dans ce genre d'albums-concepts bien sûr le mieux est de comprendre les textes pour se faire une vision objective de l'album ... les paroles ont quelque chose de très réaliste ... C'est facile de tomber dans l'exagération quand on chante une tel chanson , mais j'ai l'impression que Neil reste à sa place de chanteur tout en réussissant son rôle de narrateur avec brio ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grandpa's Interview   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grandpa's Interview
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grandpa's Interview
» [Interview] Chat sur Habbo.it : "Gustav & Georg sont là, près de moi"
» [Interview] Bill Kaulitz pour Stern magazine
» Interview fred schneider
» [Interview] GQ : Tokio Hotel - Pourquoi vous devez maintenant prendre les Super-jumeaux au sérieux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Discographie :: Traduction-
Sauter vers: