Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 YES!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5831
Age : 47
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: YES!   Dim 6 Mai - 21:57

... We can cheers
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: YES!   Dim 6 Mai - 22:05

j'imagine que tu parles de la première mi temps de Valenciennes / PSG .... Mené 2/0 après 10 min de jeu, Paris enchaine pour finir à 3/2
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10393
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: YES!   Dim 6 Mai - 22:10

Ne vous emballez pas, ça ne va pas changer le face de la France et encore moins celle du monde

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5831
Age : 47
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: YES!   Dim 6 Mai - 22:20

ça va changer la gueule du président, c'est déjà ça! Vive l'alternance...
Revenir en haut Aller en bas
cortez
marrant glacé
marrant glacé
avatar

Nombre de messages : 7201
Age : 59
Localisation : Chez moi, au chaud (les marrons... glacés)
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: YES!   Dim 6 Mai - 23:07

Débat stérile avant les législatives, mais joie bien comprise !
Une première étape est gagnée...

_________________
Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens,
les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5831
Age : 47
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: YES!   Dim 6 Mai - 23:15

C'est vrai que 54/46 aurait été mieux... Mais ça fait depuis 24 ans que mon vote aux présidentielles n'avait pas conclu! Donc là je suis heureux
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16910
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: YES!   Lun 7 Mai - 13:36

@lalou a écrit:
ça va changer la gueule du président, c'est déjà ça! Vive l'alternance...
ça veut dire que dans 5 ans on rebascule?

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5831
Age : 47
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: YES!   Lun 7 Mai - 18:18

Ouais un coup à gauche, un coup à droite, on tire des bords, comme dans un bateau face au vent...
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16910
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: YES!   Lun 7 Mai - 21:12

et quand le bateau prend l'eau?

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10393
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: YES!   Lun 7 Mai - 23:11

Il finit par couler

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10393
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: YES!   Mar 8 Mai - 8:22

Souvent il est intéressant de voir notre politique à travers un oeil un peu distant.
Voila ce qu'à écrit "Der Spiegel" au soir du 2ème tour:

La victoire de Hollande est d'abord et avant tout un règlement de compte du peuple français avec Nicolas Sarkozy. Au cours des cinq années de son mandat, il a dans un premier temps bénéficié d’un taux de popularité de plus de 60%, mais il a fini par devenir le président le plus impopulaire de la Ve République.
Ceci est bien sûr lié à la crise qui a coûté avant lui le poste à neuf autres dirigeants de pays européens. Mais le rejet est plus profond: beaucoup de Français sont unis par le sentiment que Nicolas Sarkozy avait désacralisé sa fonction et qu'il n'a pas agi comme un personnage digne, mais comme un parvenu qui se confondait avec l'Etat et qui a agi comme une sorte de Napoléon moderne. En fin de compte, jusqu’aux conservateurs de son propre camp, beaucoup de Français ont fini par le haïr littéralement. Le choix en faveur de Hollande est d'abord à interpréter comme le rejet du président sortant. Sarkozy et les Français, c'est l'histoire d'un amour frustré qui s'est transformée en son contraire.

Maintenant, les Français après avoir eu un président anormal ont voulu d'un président normal, c’est ce que François Hollande a promis d’être.

Hollande s’est positionné clairement à gauche durant la campagne électorale: il a annoncé que les revenus au-delà d'un million d'euros par an seraient fiscalisés à 75%, de réduire de 62 à 60 ans l'âge de la retraite pour certains Français. Et il a promis une fin à l'austérité européenne - il se positionne comme le contraire d'Angela Merkel: « Tant de gens en Europe attendent notre victoire car je ne veux pas d’une Europe de l'austérité qui force certaines nations à se mettre à genoux »

Hollande décevra amèrement ses électeurs

Mais selon toute probabilité Hollande ne va pas s'avérer être un président socialiste qui dépensera de manière inconsidérée. Beaucoup de ses partisans seront amèrement déçus. Hollande est le président d'un pays dont l'économie est malade. La dette nationale s’élève à 90% du produit intérieur brut, le pays n'a pas connu de budget équilibré depuis 1974, et il a, avec un peu moins de 57%, le taux des dépenses de l’état dans le PIB le plus élevé de la zone euro. Le taux de chômage s'élève à 10%, et il y a toute une génération d'enfants d'immigrants qui grandissent dans des banlieues ressemblant à des ghettos et qui n’accèdent pas au marché du travail. Pendant la campagne, ces questions ont joué un rôle secondaire mais pour le président nouvellement élu, ils seront au cœur des problèmes qu’il devra affronter.

La grande question est de savoir s’il va trouver la force de réformer la France en profondeur. Hollande est fondamentalement pragmatique. Certains de ses collaborateurs le considèrent plus comme un social-démocrate. Il s'est aussi engagé à maintes reprises au retour à un budget équilibré. Il devra être jugé par rapport à ces engagements. Après la grande fête Place de la Bastille, la France va se réveiller avec la gueule de bois. Des moments difficiles attendent le président et le pays. Pendant la campagne électorale Hollande n’a cessé de faire référence à la grandeur de la France. Mais justement cette grandeur est menacée par la faiblesse économique à laquelle Hollande va maintenant devoir s’attaquer. La tradition française de creuser la dette, il ne sera pas en mesure de la poursuivre. Il ne pourra pas reconstruire le pays sans prendre beaucoup de ses électeurs à rebrousse poil. Le président Hollande a gagné l'un des emplois les plus difficiles du monde.

L'attitude de Hollande face à Merkel est similaire à celle de Sarkozy

En dépit de la rhétorique de campagne parfois dure il ne faut pas s'attendre à ce que Hollande se comporte comme un grand opposant européen face à Merkel. Il défendra la position française avec vigueur, et le résultat de l'élection va lui donner la légitimité pour cela. Mais de nombreux observateurs ne se rendent pas compte que l’attitude de Hollande face à l’€, à la BCE et au fonds monétaire de stabilité n’est pas sensiblement différend de celle toujours défendue par Sarkozy face à Merkel. Les collaborateurs les plus importants de Sarkozy ont exprimé en fin d'année dernière une position très similaire en rejetant l'austérité pure, eux aussi voulaient une intervention plus directe de la Banque centrale européenne. Merkel aura à traiter avec un nouveau partenaire, mais pas avec une attitude fondamentalement nouvelle du côté français.

Il est même possible que Mme Merkel et Hollande s’entendront personnellement bien, même mieux qu’avec Sarkozy. D’une certaine manière on pourrait même qualifier Hollande de Merkel français : en tant que pragmatique, l'idéologie lui est étrangère. Il est axé sur le consensus, les résultats sont plus importants que le paraître. Il s'agit d'un type empathique et très sociable. Il est économiste de formation, il a lui-même enseigné à Sciences-Po, il a un passé en tant que scientifique.

Son style équilibré lui sera bien utile dans sa nouvelle fonction. Cette campagne française a montré un pays qui est plein de doutes sur lui-même et qui a peur de l'avenir. C’est également un pays qui est profondément divisé, et dans lequel le nombre de désabusés et de frustrés va croissant. En tant que président il devra savoir unifier ces divisions. Il doit, dans les temps troublés qui s'annoncent pour le pays d'être celui qui rassemble à gauche et à droite.

La droite menacée de division

Pour la gauche, la victoire électorale de Hollande est un triomphe. Cela fait 10 ans qu’ils n’ont plus participé à un gouvernement et 17 ans qu’un président n’était pas issu de ses rangs. Si elle obtient aux élections législatives le mois prochain une majorité, ils reviendront au pouvoir après une longue période de disette. Hollande a libéré la gauche de la peur de l'échec qui la tourmentait depuis Lionel Jospin en 2002, en dépit de tous les sondages qui l'avaient donné en tant que président alors qu’il n’a même pas passé le cap du 1er tour.

Après la défaite de Nicolas Sarkozy la droite est en ruine. Sa campagne, qui a été réalisée avec une dureté sans précédent envers les immigrés et l'islam a transformé l’UMP en quasi copie de la droite populiste du Front National. Le ministre de la Défense Gérard Longuet a glissé à la fin de la campagne, un lapsus freudien: «Nous, le Front national...», a-t-il dit dans une interview à la radio, avant de rapidement corriger. Mais il était trop tard. La droite menacée de division en une fraction bourgeoise-libérale à qui la campagne ne convenait pas et en une fraction droite qui pourrait éventuellement se combiner avec le Front national. C'est le grand rêve de Marine Le Pen, qui s’est déjà autoproclamé «chef de file de l'opposition ». Pour le nouveau président, François Hollande, cela serait un cauchemar.

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2976
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: YES!   Mar 8 Mai - 11:22

Effectivement la vue générale concernant les français et les personnalités, ainsi que leurs politiques (kif kif bourricot) eurotristes est assez juste.
Cependant, on notera un certain consensus sur ce que doit être la politique économique et européenne qui montre bien que dans notre belle démocratie occidentale, hormis la bienpensance qui consiste à dire que hors le capitalisme, l'OTAN, l'Europe, la logique bipartiste, etc. nul survie n'est possible.
Dans une telle asphyxie politique (digne du Meilleur des Mondes plus que de 1984 finalement) il n'est nul besoin de développer une quelconque caricature de dictature pour imposer aux peuples une destinée étrangère à leurs attentes puisque le carcan idéologique dans lequel se dépêtre leurs débats d'idées restent extrêmement réduit.
Quand à la montée du "fascisme", entre le discours idéologique d'un pseudo "choc des civilisations" (valable uniquement pour les régimes arabes (et autres) ne fournissant pas à bas coût les US) et l'obligation d'adhérer à une europe libérale qui n'a de légitimité que par la grâce des classes dirigeantes (le référendum de 2005 bafoué par un traîté de Lisbonne de 2007 signé par les "représentant" du peuple) il ne faut pas s'étonner qu'il fasse le plein de voix puisqu'il est le plus légitime sur la question de la haine de l'étranger, le seul (ou quasi) à dénoncer l'europe libérale et à prétendre s'en dégager (le fera-t-il est une autre question) et enfin le seul à réclamer l'indépendance patriotique là où les grands partis font le dos rond à l'OTAN au mépris de toute réalité de droit internationale (cf la politique d'ingérence par les guerres et autres coup d'état déguisés en Afrique et en Asie).
Mais ça, même à l'étranger on ne le lira pas car contraire aux voeux de l'oligarchie dominante.

Niquer Sarko et sa clique de teckels hargneux n'était qu'une première étape.
Le bichon à mamie sait sera la deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
cortez
marrant glacé
marrant glacé
avatar

Nombre de messages : 7201
Age : 59
Localisation : Chez moi, au chaud (les marrons... glacés)
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: YES!   Mar 8 Mai - 12:40

Merkel est sur la sellette en Allemagne.
Bientôt des élections là-bas et c'est pas gagné pour cette dame de fer.
Le Spiegel n'en fait aucunement mention.
Son analyse, si elle n'est pas tout à fait fausse, n'en est pas moins incomplète.

Hollande ne me décevra pas.
Ce n'est pas lui qui a battu le sortant, mais les électeurs du deuxième tour.
C'est un candidat pour qui je n'ai pas voté au 1er tour !

_________________
Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens,
les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YES!   

Revenir en haut Aller en bas
 
YES!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Le Grand Bordel Divin-
Sauter vers: