Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 Vu ou Revu (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 6:51



Film majeur, qui s’inscrit dans la lignée des grands polars sur les petites gens. Dans une banlieur déserte et crasse, où seule la radio, omniprésente, semble tenir compagnie aux gens, le fait divers semble être la seule distraction envisageable. Sordide, déconcertant, d’une noirceur sans échappatoire, si ce n’est le panache du personnage principal, héros romanesque sans lecteur, qui se regarde avancer dans une machination dont il n’est plus vraiment l’auteur à mesure qu’elle se met en branle. On mentionnera Perec à l’adaptation et aux dialogues, un véritable régal, notamment par les perles glissées dans les éléments de langage du camelot (« directement importé d’Autriche, en laine des Pyrénées », du « Calva d’Ecosse »…)
Ce film est celui de Dewaere. Géant, prenant toute la place, irritant de génie, on a rarement vu aussi parfaitement joués le mensonge, la mauvaise comédie. Son personnage passe son temps à se donner une contenance, à cabotiner pour masquer le grand vide qui l’entoure, à l’image du mutisme de Mona, être inaccessible et énigmatique. Pathétique, explosif, en roue libre, Dewaere crève l’écran et nous plonge dans une semi réalité où tout s’acharne à le faire descendre plus bas, occasionnant une envolée lyrique et nerveuse encore accrue.
Jusqu’à l’absurde, les événements s’enchainent, déclenchant un rire étrange, notamment dans l’échange final avec Blier, et une conclusion qui ne pouvait proposer de dénouement, tant Coupard est incapable de s’arrêter, suspendu dans une valse mythomane bouleversante.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:02

Nulladies, petite question pratique:
tu regardes un film le soir, et ton post tu le prépares juste après la séance ou tu l'écrit de bon matin avec ton café ???
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:05

Crazy Bear a écrit:
Nulladies, petite question pratique:
tu regardes un film le soir, et ton post tu le prépares juste après la séance ou tu l'écrit de bon matin avec ton café ???
De bon matin.
Avec mon café.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:15

Nulladies a écrit:
Crazy Bear a écrit:
Nulladies, petite question pratique:
tu regardes un film le soir, et ton post tu le prépares juste après la séance ou tu l'écrit de bon matin avec ton café ???
De bon matin.
Avec mon café.
quelle marque le café ?
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:16

Crazy Bear a écrit:
Nulladies a écrit:
De bon matin.
Avec mon café.
quelle marque le café ?
Tu as une façon de te foutre de ma gueule qui est assez subtile, comme mon café d'ailleurs : Carte Noire.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:19

sucre ?
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:19

Crazy Bear a écrit:
sucre ?
jamais, malheureux !
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 7:24

Nulladies a écrit:
Crazy Bear a écrit:
sucre ?
jamais, malheureux !
avec tartine beurrée ?
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16951
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 8:26

Crazy Bear a écrit:
Nulladies a écrit:
Crazy Bear a écrit:
sucre ?
jamais, malheureux !
avec tartine beurrée ?
Non, juste avec deux verres...

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
ELSD
Paire de GIF
Paire de GIF
avatar

Nombre de messages : 1157
Age : 44
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 9:33

nyzwok a écrit:
Crazy Bear a écrit:
avec tartine beurrée ?
Non, juste avec deux verres...

Il m'a fallu du temps pour comprendre...très bon Smile .
Revenir en haut Aller en bas
ELSD
Paire de GIF
Paire de GIF
avatar

Nombre de messages : 1157
Age : 44
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 9:39

Au fait Nulladies, tu as réussi à choper The Year of the Horse ?
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 9:44

ELSD a écrit:
nyzwok a écrit:
Non, juste avec deux verres...
Il m'a fallu du temps pour comprendre...très bon Smile .
moi, toujours pas .......Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
ELSD
Paire de GIF
Paire de GIF
avatar

Nombre de messages : 1157
Age : 44
Date d'inscription : 19/04/2013

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 9:53

nyzwok a écrit:
Crazy Bear a écrit:
avec tartine beurrée ?
Non, juste avec Dewaere...
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 10:41

ELSD a écrit:
nyzwok a écrit:
Non, juste avec Dewaere...
oula .... oui effectivement moi j'avais passé à côté Wink
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16951
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 12 Sep - 11:28

Crazy Bear a écrit:
ELSD a écrit:
nyzwok a écrit:
Non, juste avec Dewaere...
oula .... oui effectivement moi j'avais passé à côté Wink
Le miel, ça colle au neurone!

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Ven 13 Sep - 7:40



Film d’une ampleur et d’une ambition impressionnantes pour l’époque, Nosferatu est un régal visuel. Plongée, contre-plongée, jeu d’ombres, toute la grammaire du film est ici mise en place. Dans un jeu encore théâtral, mais qui à lui seul transcende les codes du muet, de longues scènes à la progression implacable font intensifie les sentiments d’effroi et la montée du désir. L’insolite, aussi, est frappant visuellement, comme toute cette séquence où Dracula, le cercueil sous le bras, arpente la ville.
Le montage alterné des différents récits et de la convergence des courses à travers landes et mer est lui aussi admirablement mené, même si je ne sais pas s’il est d’origine tant les durées et les copies divergent… Murnau a compris un élément capital : l’horreur épouvante réellement dans sa diffusion. Le frémissement des paysages, la profondeur de champ d’une rue où les cercueils défilent, le bestiaire très important (la hyène, les chevaux, les rats…), les façades menaçantes… autour du vampire se propage, dans une allégorie visuelle de la peste, l’angoisse et les faces sombres du désir.
Une splendide séquence, vers la fin, nous montre l’ombre des mains si caractéristiques du vampire se déployer sur la toile de la robe blanche de sa victime : le cinéaste dit ici toute la puissance de la projection dans l’art jeune qu’il pratique s’illustre à merveille.
Un très grand film.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Ven 13 Sep - 10:58

Nulladies a écrit:


Film d’une ampleur et d’une ambition impressionnantes pour l’époque, Nosferatu est un régal visuel. Plongée, contre-plongée, jeu d’ombres, toute la grammaire du film est ici mise en place. Dans un jeu encore théâtral, mais qui à lui seul transcende les codes du muet, de longues scènes à la progression implacable font intensifie les sentiments d’effroi et la montée du désir. L’insolite, aussi, est frappant visuellement, comme toute cette séquence où Dracula, le cercueil sous le bras, arpente la ville.
Le montage alterné des différents récits et de la convergence des courses à travers landes et mer est lui aussi admirablement mené, même si je ne sais pas s’il est d’origine tant les durées et les copies divergent… Murnau a compris un élément capital : l’horreur épouvante réellement dans sa diffusion. Le frémissement des paysages, la profondeur de champ d’une rue où les cercueils défilent, le bestiaire très important (la hyène, les chevaux, les rats…), les façades menaçantes… autour du vampire se propage, dans une allégorie visuelle de la peste, l’angoisse et les faces sombres du désir.
Une splendide séquence, vers la fin, nous montre l’ombre des mains si caractéristiques du vampire se déployer sur la toile de la robe blanche de sa victime : le cinéaste dit ici toute la puissance de la projection dans l’art jeune qu’il pratique s’illustre à merveille.
Un très grand film.
je le reverrais bien celui-là, il m'avait beaucoup impressionné
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Sam 14 Sep - 8:48


Un tout petit Chabrol avec une intrigue faiblarde. Le ton froid ne colle pas à Depardieu qui tente la sobriété, mais reste Depardieu. C'est à dire qu'il joue sur le même ton depuis les années 80, quoiqu'il puisse jouer.



Pas extraordinaire, mais meilleur que le précédent. Flon est formidable et Lecoq tire son épingle du jeu dans une intrigue coutumière du Style Chabrol. Le secret embourgeoisé. Cela reste un opus mineur à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Sam 14 Sep - 9:09



Il aura fallu attendre bien tard pour rencontrer Tarkovski, mais plutôt que de regretter d’avoir aussi longtemps vécu dans l’ignorance de son génie, saluons la possibilité de connaitre encore des claques esthétiques et émotionnelles de cette intensité.
Le Miroir est un film hermétique, exigeant, déconcertant par son découpage onirique et irrationnel.
A plusieurs reprises, un panoramique nous fait voir un personnage qui reparait de façon illogique à son autre extrémité.
La même actrice joue la mère et l’ex-femme.
Ces confusions volontaires donnent le ton de la conduite du récit : naviguant entre les époques, les esthétiques (noir & blanc, sépia, couleur) il juxtapose les regards et surtout les reflets, sans qu’on sache si nous contemplons une vitre ou un miroir.
A cette émotion lancinante et lyrique se superpose une construction visuelle absolument virtuose. Les plans-séquences se succèdent, d’une densité démentielle. Tout parle, tout déborde de sens : le cadrage, les panoramiques, le bestiaire, la matérialité du bois, du lait, de l’herbe. Le son lui-même, extrêmement travaillé, ajoute à l’épaisseur de la matière : une lampe à gaz qui clignote avant de s’éteindre devient une séquence bouleversante. On regrette bien vite de ne pas comprendre le russe, tant la lecture des sous-titres nous prive de toute la densité des images, le texte lui-même, poétique, étant particulièrement riche…
Rarement un cinéaste aura imposé aussi immédiatement son esthétique et son univers visuel, comme ont pu le faire Kubrick ou Malick.
Film totalisant  à la rythmique hétérogène, il donne à voir toute la grammaire cinématographique, du lyrisme élégiaque (ce vent dans les arbres ou les herbes, démentiel, qui d’ailleurs n’était pas sans m’évoquer ces séquences rémanentes de transitions dans Twin Peaks) à l’aridité d’images d’archives historique.
La maison d’enfance, filmée à plusieurs reprises, devient un lieu obsédant et familier, à l’image de celle de la famille dans Tree of Life : un lieu habité avec une évidence sans pareille. Des séquences absolument inoubliables, plans séquences hallucinants la magnifient, notamment l’incendie sous la pluie, l’un des plus beaux instants cinématographiques que je connaisse.

Le tour de force de ces séquences hypnotiques est finalement élémentaire. L’émotion qu’elles procurent, c’est de nous marquer violemment comme le font les instants primitifs de notre propre enfance. Papiers buvards immaculés, nous imprimons le réel et ses moindres inflexions, sans ordre, sans mobile, parce que nous nous éveillons lentement au monde. C’est cette force primale que restitue Tarkovski.
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Sam 14 Sep - 15:54

Dans un autre genre:
Toy Story 3.
Bah oui, faut bien que je vois avant si c'est adapté pour ma progéniture.
C'est pas mal mais il est encore un peu trop jeune je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Dim 15 Sep - 7:22

Powderbloom a écrit:
Dans un autre genre:
Toy Story 3.
Bah oui, faut bien que je vois avant si c'est adapté pour ma progéniture.
C'est pas mal mais il est encore un peu trop jeune je pense.
Ouais, les miens ils ont failli pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Dim 15 Sep - 7:23



L’idée est plutôt habile, la mise en scène maitrisée et les acteurs sont à la hauteur. Rahim, surtout, qui parvient à irradier une certaine candeur, notamment dans toute la phase initiatique du récit, et met un peu de côté sa carte « petite frappe » qui lui colle à la peau depuis Un prophète et gênait un peu dans Le Passé.
Toute la première partie est d’une belle tension, la découverte des lieux anxiogène sans faire dans l’excès et les scènes collectives des prolos assez touchantes.

Qu’est-ce qui fait que le film soit raté ?

Son didactisme, pour commencer, son aspect « dissertation » qui a pour consigne de croiser le social, l’angoisse et le mélo. Les parallèles sont assez lourdingues, à l’image de cette fameuse première rencontre avec Karole qui embrasse Garry pour lui expliquer ce que « fait » la dose.

Sa cohérence : à la fois décousu et censé être diablement maitrisé, le film joue sur certaines ambiguïtés des intentions, et une fin plus ou moins ouverte, carte assez détestable lorsqu’elle semble comme ici employée comme cache misère d’absence de choix clairs.

Sa progression, surtout : la subtilité n’est pas la force du récit, et c’est d’autant plus dommage que tout fonctionne très bien dans le premier tiers du film. Intensité du jeu, richesse des atmosphères, musique primaire (percussions dans le train, par exemple), l’équilibre est trouvé. Le problème réside dans les développements des intrigues : le mélo devient grossier, les ficelles énormes, et le documentaire (passionnant) sur le quotidien des esclaves moderne vire au thriller. On n’y croit plus vraiment, et on décroche.
Rebecca Zlotowski force la dose, sujet pourtant central de ce film qui n’est pas si grand que ce que toute la critique veut nous dire.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Dim 15 Sep - 11:28



petit ciné hier soir.

une belle plongée dans l'histoire américaine et la lutte pour l'égalité.

Sans doute un peu trop romancé, frisant parfois avec le mélodrame.
mais bon film malgré tout
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Dim 15 Sep - 11:51


Petit regret; j'ai pas trop aimé le vin qui accompagnait le film.
Sinon c'était la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Dim 15 Sep - 12:02

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vu ou Revu (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» si j'avais au moins revu ton visage = L'autre n°2 ??
» Vu ou Revu (3)
» Le nain jaune revu et corrigé.
» [Remix] "The only one" - The cure revu par Jared
» [ Magazine] Star Système vol 6 no 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Le Grand Bordel Divin-
Sauter vers: