Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 Vu ou Revu (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Dim 15 Sep - 21:03

"Ariane" en ce moment sur arte...Doubllâââge de meeeerrrde!!!
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 5:54

@Powderbloom a écrit:
"Ariane" en ce moment sur arte...Doubllâââge de meeeerrrde!!!
C'était diffusé en VM, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 6:05

Bon, moi j'ai vu une bonne merde :



Seth Rogen, c'est le genre de mec pour qui je paye sans réfléchir.
(Bon là, vu que le film ne sort que dans un mois en France, j'aurais du mal à vous faire croire que j'ai déboursé quoi que ce soit)
On retrouve absolument tout ce qui fait l'humour bien lourd de sa bande, à savoir pas de limite dans la vulgarité (surtout verbale, cela dit), la préoccupation principale de l'amitié entre gars (impressionnant de voir le rôle des femmes ici, quasi inexistant) avec un cran supplémentaire dans toutes les insinuations homosexuelles.
La "nouveauté", c'est des effets spéciaux directement issus d'un jeu vidéo apocalyptique, le fait que tous les acteurs jouent leur propre rôle, ce qui occasionne certaines satires de la vie de star assez amusantes, surtout concernant James Franco. L'idée sur la course à la bonté pour obtenir la salvation est assez drôle.
Comme souvent, le début est assez bon, puis ça patine un peu et ça finit dans un grand, très grand n'importe quoi totalement assumé.
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 11:08

@Nulladies a écrit:
@Powderbloom a écrit:
"Ariane" en ce moment sur arte...Doubllâââge de meeeerrrde!!!
C'était diffusé en VM, non ?
Sur leur site non. Pas pu aller au bout tellement c'était moche.
Et comme ma télé géante de 34cm est décédée...
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 13:32

@Powderbloom a écrit:
@Nulladies a écrit:
@Powderbloom a écrit:
"Ariane" en ce moment sur arte...Doubllâââge de meeeerrrde!!!
C'était diffusé en VM, non ?
Sur leur site non. Pas pu aller au bout tellement c'était moche.
Et comme ma télé géante de 34cm est décédée...
C'était diffusé en VO ou VF.

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 13:45

En VF. C'était un second doublage. Intonation des années 2000 sur des images des années 50. On se serait cru dans les feux de l'amours. Horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 15:38

@Powderbloom a écrit:
En VF. C'était un second doublage. Intonation des années 2000 sur des images des années 50. On se serait cru dans les feux de l'amours. Horrible.
J'ai vécu ça en visionnant le nouveau doublage de la tour infernale... Infernal, justement. Du coup, je ne suis pas allé au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 18:31

@Esther a écrit:
@Powderbloom a écrit:
En VF. C'était un second doublage. Intonation des années 2000 sur des images des années 50. On se serait cru dans les feux de l'amours. Horrible.
J'ai vécu ça en visionnant le nouveau doublage de la tour infernale... Infernal, justement. Du coup, je ne suis pas allé au bout.
Pour moi c'est pas compliqué. Je préfère ne pas voir un film que de le voir en VF.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 18:44

@Nulladies a écrit:
@Esther a écrit:
J'ai vécu ça en visionnant le nouveau doublage de la tour infernale... Infernal, justement. Du coup, je ne suis pas allé au bout.
Pour moi c'est pas compliqué. Je préfère ne pas voir un film que de le voir en VF.
Moi aussi, en général, mais y'a des jour où j'ai pas envie d'avoir le cerveau qui fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 18:48

@Esther a écrit:
@Nulladies a écrit:
Pour moi c'est pas compliqué. Je préfère ne pas voir un film que de le voir en VF.
Moi aussi, en général, mais y'a des jour où j'ai pas envie d'avoir le cerveau qui fonctionne.
Moi non, plus, cf. ce que j'ai regardé hier soir. Mais c'était en V.O. De toute façon, je ne regarde pas ce qui passe à la télé, donc le pb est réglé.
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 47
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 19:05

J'ai assisté un jour à un doublage extraordinaire. Dans une tente mess d'un camp de base au massif du Tian Shan. Avec mon compagnon de cordée nous étions les premiers de la saison à avoir réussi le pic Kantengri et, en cet honneur, le staff du camp de base décide de passer un film français sur le vieux poste de télé qui trônait au milieu des gouttières de la tente marabout. C'était "Tais-toi" avec Depardieu et Réno (c'est dingue comme Depardieu est célèbre dans les pays d'Asie centrale).
Le doublage était constitué d'une seule voix monocorde qui faisait toutes les voix du film en russe et en arrière fond on avait les voix originales françaises... A se pisser de rire!
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 20:33

@lalou a écrit:
J'ai assisté un jour à un doublage extraordinaire. Dans une tente mess d'un camp de base au massif du Tian Shan. Avec mon compagnon de cordée nous étions les premiers de la saison à avoir réussi le pic Kantengri et, en cet honneur, le staff du camp de base décide de passer un film français sur le vieux poste de télé qui trônait au milieu des gouttières de la tente marabout. C'était "Tais-toi" avec Depardieu et Réno (c'est dingue comme Depardieu est célèbre dans les pays d'Asie centrale).
Le doublage était constitué d'une seule voix monocorde qui faisait toutes les voix du film en russe et en arrière fond on avait les voix originales françaises... A se pisser de rire!
J'en ai vu un ou deux à l'époque où je bossais à Canal. Sur la chaîne russe. C'est assez drôle. Le mec double à la vas-y comme je te pousse. Aucune intonation, mais pire, il ne se préoccupe même pas du rythme des dialogues, rien... On dirait qu'il lit un bouquin sans se soucier des images.
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Lun 16 Sep - 20:41

@Esther a écrit:
@lalou a écrit:
J'ai assisté un jour à un doublage extraordinaire. Dans une tente mess d'un camp de base au massif du Tian Shan. Avec mon compagnon de cordée nous étions les premiers de la saison à avoir réussi le pic Kantengri et, en cet honneur, le staff du camp de base décide de passer un film français sur le vieux poste de télé qui trônait au milieu des gouttières de la tente marabout. C'était "Tais-toi" avec Depardieu et Réno (c'est dingue comme Depardieu est célèbre dans les pays d'Asie centrale).
Le doublage était constitué d'une seule voix monocorde qui faisait toutes les voix du film en russe et en arrière fond on avait les voix originales françaises... A se pisser de rire!
J'en ai vu un ou deux à l'époque où je bossais à Canal. Sur la chaîne russe. C'est assez drôle. Le mec double à la vas-y comme je te pousse. Aucune intonation, mais pire, il ne se préoccupe même pas du rythme des dialogues, rien... On dirait qu'il lit un bouquin sans se soucier des images.
Une fois je regardais un film soviétique sous-titré en anglais et j'entendais une voix qui parlait dans le vide. J'ai mis 5 minutes à comprendre que c'était en effet le doublage russe d'un film géorgien.
Trop lol cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Mar 17 Sep - 5:28



Il est un peu malaisant de voir un grand cinéaste s’aventurer avec nostalgie sur un terrain qui fut le sien. Déclarer son amour au cinéma n’a rien d’infamant, mais lorsque qu’on dérive vers la copie laborieuse à coup de citations littérales et de reproductions des grandes scènes de la nouvelle vague, de best of de cinéma sans réelle substance, le néant guette.
Il est étonnant de voir à quel point ce film manque d’épaisseur et d’incarnation, quand il cherche à nous rendre témoin de scènes crues, sexuelles et transgressives. Ces personnages de bourgeois à qui l’on reproche finalement de faire la révolution dans leur appart, aux frais de papa et maman qui leur laissent quartier libre, pourraient symboliser le propos général de ce film qui cherche à faire comme si, jouer à faire du cinéma sans réellement en être. La faute aux comédiens, probablement, peu convaincants lorsqu’on leur demande davantage qu’exhiber leurs corps, splendides au demeurant ; Eva Green, particulièrement,  n’a pas grand-chose de plus à proposer que sa parfaite plastique
On ne peut cependant nier le talent de Bertolucci, qui filme de nombreuses scènes avec un grand sens de la composition, qui n’est pas sans évoquer les plus beaux moments du Dernier Tango à Paris. La salle de bain et ses miroirs à trois pans donne des merveilles,

et certains plans, d’une grande beauté dans l’enchevêtrement des corps, renvoient aux tableaux de Delacroix, moins La Liberté guidant le peuple, au mur d’une des chambres, que sa tradition orientaliste ou La mort de Sardanapale.

La déception n’en est que plus grande que de voir cette force du regard se diluer dans une intrigue inepte et d’une intensité sensuelle tombant étrangement à plat.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Mer 18 Sep - 7:05



On a souvent reproché aux français, qu’ils soient cinéastes ou auteurs, d’être inférieurs aux américains en matière de polar. Lorsque Clément adapte Highsmith, il est donc intéressant de se demander en quoi le passage à la moulinette du grand cinéma national des années soixante va minorer ou sublimer le roman.
La principale qualité du film, qui dure tout de même près de 2 heures, est son jeu subtil entre ellipses et scènes. Le début nous donne l’illusion d’une connivence très forte entre Philippe et Tom, qu’on apprendra factice par la suite. De la même façon, le personnage entier de Tom, glacialement interprété par Delon, est une ellipse incarnée. Instinctif, méthodique, froid, il avance sans qu’aucun obstacle ne semble le freiner. Mutique, occasionnant de nombreuses scènes sans dialogue, Delon et son regard sont le pivot de ce film hypnotique.
Durant quelques scènes centrales, celles des meurtres et surtout de la gestion des corps, le temps s’étire. Laborieuses, étouffantes, au lestage du corps sur le bateau répond la lourdeur de celui qu’on doit porter au bas de l’escalier.
Visuellement, Clément prend aussi son temps. La mer, le soleil, les victuailles qui s’étalent au sol… Chaque détail est restitué, et semble s’intégrer dans un plan machiavélique et savamment maitrisé.
Le film, et c’est là aussi sa dimension française, est une énigme. Le personnage de Philippe, provocateur et cynique, les conversations sur le meurtre à venir, tout semble joué et maitrisé, qu’on soit la victime ou le bourreau. Si bien que les petites maladresses de Tom deviennent touchantes, et la bonne conduite de son plan finit par enthousiasmer le spectateur qui se prend à cautionner l’escroquerie, séduit par sa virtuosité.
La chute, brutale et tragique (notamment par cette splendide citation de la voile noire sur la méditerranée), clôt le film de façon aussi abrupte qu’il a commencé. Insaisissable, sans concession, troublant par son charme vénéneux.

Ce soir, le talentueux Mr Ripley...
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Gérard Klein local.
Gérard Klein local.
avatar

Nombre de messages : 5856
Age : 47
Localisation : mother earth
Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Mer 18 Sep - 7:39

Alain Delon. Comment un acteur aussi doué peut être aussi con... tu m'as donné envie de revoir ce plein soleil, je n'en ai qu'un vague souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Mer 18 Sep - 7:42

@lalou a écrit:
Alain Delon. Comment un acteur aussi doué peut être aussi con... tu m'as donné envie de revoir ce plein soleil, je n'en ai qu'un vague souvenir.
Ouais... Ce type n'est pas la même personne, pour moi. Le personnage public, on zappe, et on garde ce qu'en ont fait les grands réalisateur, il y a longtemps.
Comme pour d'autres, Depardieu en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 19 Sep - 6:54



Impossible de ne pas comparer ce film avec la version de Clément. C’est d’autant plus intéressant que les choix opérés sont radicalement différents ; l’ombre du modèle ne plane pas vraiment sur cet opus qui propose sa vision du drame.
Première différence, de taille, l’absence d’ellipse. Ici, tout est dit, tout est restitué, le film gagnant en durée (2h20). La mission confiée à Ripley, sa prise de contact avec Dickie, tout s’enchaine avec logique et malice.
Les 3 premiers quarts d’heure sont grandioses, notamment grâce à l’épaisseur donnée au personnage de Dickie par Jude Law. Solaire, insupportable, d’un charme irritant, il irradie tous ceux qui l’approchent, à commence par Ripley, petit être en devenir. Les scènes d’initiation, au jazz, à la mondanité, occasionnent le dévoilement du talent du clone en devenir, notamment dans cet échange génial où il imite la voix du père à Greenleaf. Le trio d’acteurs Damon/Law/Paltrow est vraiment de grande tenue, et toute la première partie oscille entre fascination et malaise grandissant. Les interventions de Seymour Hoffmann ne font qu’ajouter au talent généralisé.
A la grande différence de Delon, Damon se métamorphose physiquement, s’épanouit progressivement et devient beau. Toute la dimension homosexuelle, lorsqu’elle est implicite, est assez fine et pertinente.
Cela dit, à partir de la scène du meurtre, le film reprend le train plus convenu du thriller. Multipliant les pistes censées excuser Ripley, à savoir l’accident passionnel, le récit laisse échapper sa part de mystère.
Le développement du récit, alambiqué et complexe laisse totalement en plan ce qu’on avait chez Clément. Et c’est tant mieux, parce que le film retombe finalement sur ses pattes : il embarque le spectateur avec le protagoniste qui s’enlise dans ses mensonges. Chaque possibilité de rédemption s’accompagne d’un pas supplémentaire dans les rouages de l’escroquerie, et la fin en suspens nous laisse dans un état cauchemardesque, inextricable, qui est l’une des grandes réussites du film.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 19 Sep - 11:40



on aime ou pas Supertramp (je les aime d'un point de vue nostalgique sans les aduler non plus) mais même les artistes que j'aime pas, je suis toujours intéressé d'en savoir un peu sur leur carrière

sauf que là c'est un peu l'arnaque ce dvd, la partie documentaire se résume à 2 chapitres au début et à la fin pour raconter leur histoire en quelques bouts d'interviews pas très intéressantes et le reste du dvd est composé d'extraits live de leur tournée de 1983 (avant le départ de Hodgson)

pour le coup, je préfèrerais chopper un dvd "classic albums" sur "Crime of the century" ou "Breakfast in America" (j'imagine qu'au moins l'un des deux doit exister)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
cortez
marrant glacé
marrant glacé
avatar

Nombre de messages : 7282
Age : 59
Localisation : Chez moi, au chaud (les marrons... glacés)
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 19 Sep - 12:16

@Nulladies a écrit:
@lalou a écrit:
Alain Delon. Comment un acteur aussi doué peut être aussi con... tu m'as donné envie de revoir ce plein soleil, je n'en ai qu'un vague souvenir.
Ouais... Ce type n'est pas la même personne, pour moi. Le personnage public, on zappe, et on garde ce qu'en ont fait les grands réalisateur, il y a longtemps.
Comme pour d'autres, Depardieu en tête.
Alain Delon, viens nous servir à boire...Laughing 

_________________
Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens,
les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 19 Sep - 20:31

@Zwaffle a écrit:


on aime ou pas Supertramp (je les aime d'un point de vue nostalgique sans les aduler non plus) mais même les artistes que j'aime pas, je suis toujours intéressé d'en savoir un peu sur leur carrière

sauf que là c'est un peu l'arnaque ce dvd, la partie documentaire se résume à 2 chapitres au début et à la fin pour raconter leur histoire en quelques bouts d'interviews pas très intéressantes et le reste du dvd est composé d'extraits live de leur tournée de 1983 (avant le départ de Hodgson)

pour le coup, je préfèrerais chopper un dvd "classic albums" sur "Crime of the century" ou "Breakfast in America" (j'imagine qu'au moins l'un des deux doit exister)
Il me semble que Breakfast existe... Dans le genre, je te conseille Dark Side, et Wish You were here, dans une moindre mesure. Passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Jeu 19 Sep - 20:35

@Esther a écrit:
@Zwaffle a écrit:


on aime ou pas Supertramp (je les aime d'un point de vue nostalgique sans les aduler non plus) mais même les artistes que j'aime pas, je suis toujours intéressé d'en savoir un peu sur leur carrière

sauf que là c'est un peu l'arnaque ce dvd, la partie documentaire se résume à 2 chapitres au début et à la fin pour raconter leur histoire en quelques bouts d'interviews pas très intéressantes et le reste du dvd est composé d'extraits live de leur tournée de 1983 (avant le départ de Hodgson)

pour le coup, je préfèrerais chopper un dvd "classic albums" sur "Crime of the century" ou "Breakfast in America" (j'imagine qu'au moins l'un des deux doit exister)
Il me semble que Breakfast existe... Dans le genre, je te conseille Dark Side, et Wish You were here, dans une moindre mesure. Passionnant.
"Dark side" je l'ai vu il est cool, faut que je choppe celui sur "wish you were here"

Celui sur "nevermind" est super intéressant également
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Ven 20 Sep - 6:25





Une petite série B qui ne se prend pas trop au sérieux. Vol d’argent, boxe et poursuites s’enchainent selon un cahier des charges très précis. Ça peut être laborieux par moment (les poursuites sont vraiment longues et répétitives, les scènes d’action assez mollassonnes) mais c’est dans l’ensemble assez plaisant. Le jeu du chat et de la souris à cinq partis (le lieutenant devant prouver son innocence, la fiancée trahie, le voleur, le flic, les flics mexicains) occasionne de savoureuses parties de chaises musicales. Ce n’est pas crédible une seule seconde, mais ça a le mérite d’être assumé par certaines saillies ironiques et pleines de dérision. Les échanges cyniques et les réparties assassines du couple naissant sont plutôt convaincantes, et Mitchum, qui fait du Mitchum, garde son charme.
Revenir en haut Aller en bas
Nulladies
Crème chantilly
Crème chantilly
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 40
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2012

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Sam 21 Sep - 6:30



Tout a été dit, et surtout écrit sur Blow Up, un film qui se prête particulièrement à l’analyse et aux visionnages multiples.
Voyage initiatique et presque naturaliste sur le rapport à l’image, il propose un double mouvement, celui de son personnage et celui du spectateur.
Par son thème, la photographie, par le silence, l’insistance et l’étirement des séquences, nous sommes rendus attentifs à la densité des plans, leur construction et leur implicite. Antonioni nous éduque clairement, nous projetant d’emblée dans le milieu ultra stylisé et artificiel de la photo de mode, où le code déborde, pour nous conduire par la suite vers le mystère et l’épure, vers l’invisible. Entre temps, il nous aura donné l’occasion de nous confronter à un panorama des arts visuels : la photographie, la mode, l’architecture, les natures mortes chez l’Antiquaire, le design (l’hélice), l’urbanisme (les différentes facettes de Londres, le parc, bien sûr), le portrait, les happenings, la musique (délicieuse apparaition des Yardbirds devant un public statufié de prime abord...)
A chaque fois, cependant, il s’agira de voir différemment : jamais, par exemple, le réalisateur ne nous propose de scruter à travers l’appareil photo de son protagoniste : il ajoute le mouvement et les directives vocales aux shootings avec les mannequins, l’architecture est habitée, les tables d’antiquaires dérangées. La peinture elle-même est commentée, et ce qu’on en dit lui confère un sens nouveau : le peintre affirme qu’une jambe sur la toile n’est apparue que tardivement. Le cinéma donne à voir et bouleverse l’ordre établi.
Le personnage, enfin, que le scenario nomme Thomas, mais dont nous n’entendrons jamais le nom. Thomas, qui ne croit que ce qu’il voit dans le nouveau testament, va, lui, apprendre à faire avec l’invisible, non l’implicite, mais la magie instable d’un réel qui lui échappe. Perdant progressivement le contrôle, il va laisser s’épancher une polysémie qui semblait impossible au départ, entre le reportage sur les prolos et l’alimentaire pour les riches. De l’esthétisme fascinant des débuts (les mannequins devant les panneaux translucides noirs, l’importance des reflets, la beauté des femmes et de leurs habits), on brise peu à peu les codes (le panneau violet, chiffonné par les deux jeunes femmes afin qu’on puisse s’y vautrer) pour se concentrer sur le plan fixe et général duquel sourd un mystère grandissant.
Thomas attend un sens supplémentaire à son travail. L’affaire policière susceptible de s’en dégager est une aubaine trop facile, pour le spectateur comme pour lui. Antonioni, par cette amorce, dote les images d’un sous-texte valable dans les deux sens : il peut aussi bien révéler que retrancher de la signifiance.
Rarement le plan fixe aura eu une telle intensité, une telle intension, un tel pouvoir de suggestion. Au spectateur de décider s’il suit le photographe dans son désir de récit où s’il se laisse emporter par une beauté non verbale, à laquelle se laisse finalement prendre Thomas dans cette superbe partie de tennis sans balle. Poésie du réel, insolite et essentielle, elle achève son parcours et permet l’émergence d’un nouveau sens, le son, dont De Palma fera l’argument de son très bel hommage, Blow Out.
Revenir en haut Aller en bas
cortez
marrant glacé
marrant glacé
avatar

Nombre de messages : 7282
Age : 59
Localisation : Chez moi, au chaud (les marrons... glacés)
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   Sam 21 Sep - 8:00

Pour ELSD et les autres si affinités...

Gifs

_________________
Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens,
les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vu ou Revu (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vu ou Revu (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» si j'avais au moins revu ton visage = L'autre n°2 ??
» Vu ou Revu (3)
» Le nain jaune revu et corrigé.
» [Remix] "The only one" - The cure revu par Jared
» [ Magazine] Star Système vol 6 no 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Le Grand Bordel Divin-
Sauter vers: