Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 A chacun son parcours musical!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:09

Aussi loin que je puisse m'en souvenir, la musique a toujours été quelque chose de viscéral pour moi. Sans doute parce que mon père en écoutait en permanence... Ma mère me berçait et calmais mes pleurs à grands renforts de Pink Floyd. Et puis, vers quatre ans, j'ai eu mon premier mange disques. Et que pouvait-on trouver dans ce mange disques? Chantal Goya? Dorothée? Non. Mes premiers 45 tours furent Hendrix, E.L.P., Santana, et Kraftwerk, bon Dieu, oui, Kraftwerk... A 4 ans, le krautrock allemand m'embarqua déjà sur l'autorouteoù le carburant est ce trop plein d'émotion qui vous courbe l'échine, croulant sous le plaisir. J'écoutais cet Autobahn comme si ma vie en dépendait. Puis, à 5 ans, seul au supermarché (enfin, ma mère n'était pas bien loin, mais elle m'a laissé faire, j'étais sans doute trop fier pour qu'elle gâche mon plaisir...), j'ai aligné les talbins et claqué mon premier gros billet pour me payer mon premier exemplaire de Dark Side Of The Moon que j'allais passer sur mon électrophone flambant neuf... Evidemment, j'ai rongé le disque jusqu'à voir au travers, prenant cette galette, pourtant déjà connue par coeur, de plein fouet. La jouant, la rejouant, couché sur mon lit, les yeux dans le vague. Bref, longtemps, ma musique était celle de mon père. Neil Young en fait parti, mais je le découvrirais plus encore quelques années plus tard, tombant fou amoureux de « Like A hurricane », une nuit, seul avec ma tête, mes oreilles, mon coeur et mon casque. Puis, en 1983, à neuf piges, mon premier choc émotionnel mais surtout personnel. Purple Rain. Prince balançant le slow de l'été qui n'avait l'air de rien. J'ai fondu comme neige au soleil. J'ai acheté l'album, que j'ai également usé et bouffé. Quelques années plus tard, je tombe sur M.A.R.R.S. Alors que je me balade sur un marché. A l'époque, il y avait encore des démonstrateurs qui passaient des disque... Pump up the volume.... Les débuts de la techno, que j'ai rapidement lâché, mais la musique électro ne m'a plus quitté, même si aujourd'hui, je préfère Autreche plutôt que Daft Punk. Les choses changeront quelques années plus tard, avec la découverte du Métal, de plus en plus extrème. Pour enfin trouver ma voie... Une nuit, fatigué, embrumé, prostré devant la télé, je tombe sur un clip umprobable de Sonci Youth, que je ne connais pas du tout... The diamond Sea, extrait de Washing Machine, et ses 20 minutes de bruit et de fureur.... Ce n'est plus une claque alors, c'est un ouragan! Oui, la tempête en moi. Sonic a tout emporté (les plus vieux auront reconnu la référence de cette dernière phrase!). Bref, le lendemain, je cours acheter l'album, et là, c'est le choc! Enorme. Une musique bruyante et brillante, que je ne comprends pas, et qui, sans que je le sache encore, va ouvrir tout un champ lexical qui m'était plus ou moins inconnu.... Les musiques indépendantes, punk, expérimentales, bruitistes, mélodiques ou déchirées vont apparaître comme des évidences au fur et à mesure des découvertes que je n'ai pas encore terminé. Heureusement. Je découvre du coup le jazz, qui me passionne chaque jour un peu plus, la musique concrète, la musique électro acoustique, ... J'explose enfin les limites et les frontières, il n'y a plus de genre, de styles, il n'y a plus que la bonne ou la mauvaise, celle qui me touche et celle qui m'emmerde.... Au milieu de tout çà? La soul, le funk, le rythm'n blues. La musique black, celle qui parle autant avec le coeur qu'avec les jambes (et accessoirement, l'entre jambes!). Aujourd'hui? Je suis toujours aussi avide de cécouvertes et de nouveautés. Ce que je ne connais pas me plait encore plus que ce que je connais... Je suis un réceptacle, j'attends tous les jours que la musique nourisse mon âme, mon esprit, ma vie. Car oui, la musique, plus qu'un hobby, c'est ma façon de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:14

Ben moi j'ai appris à jouer de la flûte vers l'âge de 6 ans, puis j'ai écouté la radio, un peu de disco et puis est venu Neil Young, je devais avoir 15 ans environ... La C L A Q U E !!!
Et voilà ça fait 30 ans que ça dure Cool Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
No fun
Tabarnak!
Tabarnak!
avatar

Nombre de messages : 2026
Age : 31
Localisation : Prague
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:15

Tu aurais quand même pu éviter le slogan publicitaire à la fin ..
sinon,c'est résumé de façon exemplaire.Commencer avec Kraftwerk,c'est quand même pas courant !

Au fait,rien à voir(sauf sonic youth peut-être)mais connais-tu The ex ? un groupe néerlandais.
Revenir en haut Aller en bas
No fun
Tabarnak!
Tabarnak!
avatar

Nombre de messages : 2026
Age : 31
Localisation : Prague
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:16

Mr. Soul a écrit:
Ben moi j'ai appris à jouer de la flûte vers l'âge de 6 ans

ça,tout le monde en a eu droit à l'école malheureusement ..
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:17

Moi je connais des ex lol!

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:17

No fun a écrit:
Tu aurais quand même pu éviter le slogan publicitaire à la fin ..
sinon,c'est résumé de façon exemplaire.Commencer avec Kraftwerk,c'est quand même pas courant !

Au fait,rien à voir(sauf sonic youth peut-être)mais connais-tu The ex ? un groupe néerlandais.
Yep... Ils ont fait un split avec Sonic Youth d'ailleurs...

PS: Oui, çà fait un peu slogan naze sur la fin, je m'en rends compte, mais j'ai écrit çà vite fait, alors bon, j'ai pas relu.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 22 Sep - 22:18

No fun a écrit:
Mr. Soul a écrit:
Ben moi j'ai appris à jouer de la flûte vers l'âge de 6 ans

ça,tout le monde en a eu droit à l'école malheureusement ..
J'ai pas la prétention d'être original Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 10:35

Je me souviens d’un interview de Tom Barman (chanteur de dEUS) qui parlait d’une chanson qu’il avait écrite et qui s’appelait « you can’t deny what you liked as a child »

D’aussi loin que je me souvienne la musique a toujours été importante pour moi, même étant gamin. Pour ma part, je ne peux absolument pas revendiquer une quelconque influence de mes parents: mes parents étaient pas très mélomanes et la musique qu’ils écoutaient était surtout de la variété française qui m’a toujours laissé indifférent… enfin pas complètement puisque mes premiers artistes cultes ont été (on ne rit pas) Jean-Jacques Goldman et Michel Sardou

Je vous rassure, ça fait bien longtemps que j’ai arrêté de les écouter et l’un comme l’autre me donne des boutons aujourd’hui. Mais bon, « you can’t deny… », alors je ne renie pas : si je réécoutais aujourd’hui, il y aurait sans doute l’effet « madeleine » qui me procurait une émotion purement nostalgique de mon enfance (notamment dans le cas de Goldman qui, mine de rien, avait quand même un talent de songwriter indéniable sur certains vieux morceaux)

Enfin bon, ma période « top 50 » une fois terminée (avec fin des années 80, un gros coup de cœur pour Johnny Clegg), j’ai eu ma période musique instrumentale au synthé : pendant 1 an, je n’ai écouté QUE du Jean-Michel Jarre (et puis après un peu de Vangelis) : aujourd’hui, je réécoute encore certains morceaux avec plaisir (notamment le « oxygene » que j’ai racheté en cd dernièrement), mais bon, je reconnais que le tout a sacrément mal vieilli

A partir de là, on est début des 90s, mes années de collège, les allers-retours à la bibliothèque municipale pour y emprunter cassettes et cd, les émissions télé (rares) sur le rock comme « culture rock », j’écoute un peu ce qui passe à la radio, ce qui me permet notamment de découvrir Genesis (avec leur album de l’époque « we can’t dance ») qui devient mon premier vrai groupe culte : je découvre progressivement leurs albums précédents et c'est « foxtrot » qui sera mon premier pas dans la musique des 70s

C’est la période où je découvre à la fois les grands classiques (Beatles, Queen, Pink Floyd –qui deviendra mon 2nd groupe préféré-, King Crimson, etc.) en même temps que les groupes rock de l’époque (Nirvana, Guns’n’Roses), tout ça jusqu’au lycée (avec Portishead, Jeff Buckley)

Je découvre Neil Young un peu par hasard à travers son « Unplugged » et je mettrais toutes mes années de fac pour me plonger vraiment dans sa discographie : j’habitais à Colombes dans les Hauts de Seine à l’époque et ils avaient une super bibliothèque avec énormément de très bons disques (surtout les vinyles : grâce à eux, j’ai découvert « On the beach » et autres « American Stars’n’Bars..). c’est notamment l’époque où je me mets à lire Les Inrocks, Rock&Folk et je découvre tous les vieux trucs (Dylan, CCR, Nick Drake, etc.), les nouveaux (Radiohead notamment), et puis Gérard Manset, une de mes rares concessions à la chanson française et sans doute un des rares artistes (avec Neil Young of course) pour lequel je voue un immense culte

Depuis, mes nouveaux « groupes préférés » se sont succédés : Mercury Rev, the Flaming Lips, Godspeed you ! Black Emperor, Arcade Fire, Shearwater… toujours plus ou moins dans une veine rock vaguement progressif, avec une touche de folk et une pincée de psychédélisme

Une réflexion que je m’étais faite il y a quelques années sur les artistes que j’aimais était que finalement si on devait chercher un point commun entre eux, ça serait sûrement du côté de Neil Young qu’il faudrait le trouver : je pense que tous les groupes que j’aime vraiment ont toujours quelque chose qu’ils lui doivent (beaucoup l’ont expressément revendiqué en reprenant des morceaux du Loner : Radiohead, Flaming Lips, Mercury Rev, ce sont tous des fans), comme s’il y avait un sentiment de filiation qui me rapprochait d’autant plus de ces groupes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 10:49

Quand j'étais môme, je n'éprouvais pas un grand intérêt pour la musique.
Puis de fil en aiguille, j'ai trouvé des vinyles à mon père que j'ai voulu écouter, Renaud et un AC/DC, parce que voila, je commencais à m'y intéressé de façon simple. Y'a des trucs qui me plaisaient, genre Daft Punk (Discovery) et Moby (Play) que j'ai eu en CD (pour écouter dans la bagnole, y'avait rien à la maison). Après j'ai eu une chaine stéréo, puis j'avais un CD de temps en temps (quand t'a pas un rond, tu te démerde). Mais un peu avant, quand j'allais chez ma grand mère (qui avait un platine vinyle vraiment... mauvaise) j'écoutais des 45 tours et des 33 de mon daron ou de se que je trouvais chez elle.
Le rock me branchait bien, mais j'avais aucun moyen d'accés (à 11 ans, quand c'est le néant musical autour de toi, tu assume). Puis j'ai écouté de façon énorme RTL2 (et Francis Zegut, qui passait des trucs plutot sympa le soir). C'est ainsi que j'ai eu mes premiers contact avec Pink Floyd et des trucs du genre. Disons qu'en gros, les début, ce fut la grosse merde.

Un jour, ma marraine m'a passer de plus en plus de truc chouette (SONG OF FAITH AND DEVOTION de Depeche Mode, un bon best of de TOTO, et j'en passe), pis des cassette (THE WALL de Pink Floyd, Staring At The Sea de THE CURE, et j'en passe...)
THE WALL j'ai eu du mal à m'y mettre, mais après j'en ai usé la bande tellement je l'ai écouter (je le connais par coeur), pareil pour le best of de THE CURE, avec sur la seconde face les B side, cool Cool.
Après j'ai eu des CD plus recherché, mais c'est définitivement THE CURE et PINK FLOYD qui ont tout lancer (et que j'écoute toujours avec passion).

J'ai par la suite découvert Nirvana, le métal (bouark pale ). Un jour, chez un de mes voisins à la retraite, j'ai rencontré son gendre, un fan de rock indé, il m'a parlait de Sonic Youth, Shellac, Pixies, Grandaddy; j'ai passer une aprem à papoter avec lui, il m'a appris des accords à la guitare (un instrument qui me faisait envie); le soir je suis reparti avec une liste de disques à écouter; et il m'a donné un bootleg sur cassette de SHellac, LIVE WNUR, que je connais PAR CŒUR tellement je l'ai écouter (à l'époque, je suis en sixième, sa commence bien).
Pendant un moment j'ai bien zoner, avec parfois des disques marquant (j'ai emprunté DOOLITLE et BOSSNOVA des Pixies, j'ai chouré WISH YOU WERE HERE de Pink Floyd, et j'aia cheter DIVISION BELL et DARK SIDE, des trucs du genre). J'aimais THE CURE, j'avais lu un bon papier dans Rock'n'folk sur le remaster de PORNOGRAPHY,alors j'ai convaincu maman de me le prendre, et je l'ai écouter en boucle et en boucle pendant 6 mois.

Puis un jour, la révélation, PINK FLOYD au LIVE 8 à la téloche, j'en prend plein la gueule, magnifique Shocked je décide donc de plonger dedans.
A l'époque j'avais déjà Internet, alors j'ai téléchargé de tout, puis j'ai découvert un forum sur Pink Fliyd, et sa m'a ouvert à des tonnes de trucs; et j'ai compléter ma connaissance sur Pink Floyd avec des Bootleg, et plus tard en téléchargent les albums que j'avais pas. J'ai découvert Neil Young, pis Genesis, et j'en passe...

Un jour, ma prof d'anglais que j'avais en 3ème nous a fais un blind testn et quand j'y repense, c'est la crème de l'indé qu'elle nous a passer. En papotant avec elle, quand elle a su que je connaissais SHELLAC, elle m'a offert THE VELVET UNDERGROUND & NICO en CD, quel baffe aussi.
Je me suis ouvert encore plus à tout se que je trouvais, et j'en suis là.

Maintenant j'achète la musique comme un dingue quand je peu, j'en écoute aussi comme un dingue, j'écoute de tout, sinon je m'emmerde, et je demande encore plus à connaitre de tout.
En gros, le web m'a forgé.

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 11:04

Shakey a écrit:
En gros, le web m'a forgé.

A chaque génération ses moyens de découvrir la musique: moi ça a été la lecture de magazines et la chance d'avoir une médiathèque très bien fournie en disques souvent rares

j'imagine que si j'avais 10 ans de moins, j'aurais aussi tout découvert par le biais d'internet mais ça aurait été assez différent... je me demande si j'aurais eu les mêmes coups de coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 11:07

zwaffle a écrit:
A chaque génération ses moyens de découvrir la musique: moi ça a été la lecture de magazines et la chance d'avoir une médiathèque très bien fournie en disques souvent rares
Avant internet, j'ai ENORMEMENT lu de merde, mais j'ai découvert des trucs sympa.
Je n'ai pas la chance d'avoir de médiathèque dans le trou à rat ou je crèche Crying or Very sad.

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 11:14

Shakey a écrit:
zwaffle a écrit:
A chaque génération ses moyens de découvrir la musique: moi ça a été la lecture de magazines et la chance d'avoir une médiathèque très bien fournie en disques souvent rares
Avant internet, j'ai ENORMEMENT lu de merde, mais j'ai découvert des trucs sympa.
Je n'ai pas la chance d'avoir de médiathèque dans le trou à rat ou je crèche Crying or Very sad.

j'avais tenté la médiathèque de mon quartier de Paris et franchement elle valait que dalle, je crois que j'ai eu beaucoup de chance d'avoir la précédente (entre temps, ils avaient viré tous les vinyles pour les archiver et il fallait les demander sur ordinateur... ce qui enlevait BEAUCOUP du plaisir de fouiller et de tomber par hasard sur des trucs sympa)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
No fun
Tabarnak!
Tabarnak!
avatar

Nombre de messages : 2026
Age : 31
Localisation : Prague
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 14:06

zwaffle a écrit:
Shakey a écrit:
En gros, le web m'a forgé.

A chaque génération ses moyens de découvrir la musique: moi ça a été la lecture de magazines et la chance d'avoir une médiathèque très bien fournie en disques souvent rares

j'imagine que si j'avais 10 ans de moins, j'aurais aussi tout découvert par le biais d'internet mais ça aurait été assez différent... je me demande si j'aurais eu les mêmes coups de coeur

C'est marrante(ok,tout est relatif)mais je suis entre les deux ..
j'ai toujours trouvé intéressant d'exploiter tout ce qui pouvait être exploité(vive le patronat !),donc internet,mediathèque,magazines etc bref,tout y passait(et encore aujourd'hui).

Après,la question générationelle me dépasse .. je ne dois pas être totalement en phase avec la mienne .. et parfois,je me dis aussi que j'en suis symptomatique ..
Je trouve que c'est un raccourci facile et que si l'on a suffisamment d'ouverture d'esprit,on dépasse cette question(le but n'est pas de me jeter des fleurs )
La preuve,on trouve partout des gens plus âgés qui utilisent internet et des jeunes qui se remettent à acheter des vinyles ..
Mais je comprends que les habitudes de consommation ne peuvent pas tout à fait être les mêmes.Il y aura toujours un léger décalage .. mais pas de gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 14:39

No fun a écrit:
zwaffle a écrit:
Shakey a écrit:
En gros, le web m'a forgé.

A chaque génération ses moyens de découvrir la musique: moi ça a été la lecture de magazines et la chance d'avoir une médiathèque très bien fournie en disques souvent rares

j'imagine que si j'avais 10 ans de moins, j'aurais aussi tout découvert par le biais d'internet mais ça aurait été assez différent... je me demande si j'aurais eu les mêmes coups de coeur

C'est marrante(ok,tout est relatif)mais je suis entre les deux ..
j'ai toujours trouvé intéressant d'exploiter tout ce qui pouvait être exploité(vive le patronat !),donc internet,mediathèque,magazines etc bref,tout y passait(et encore aujourd'hui).

Après,la question générationelle me dépasse .. je ne dois pas être totalement en phase avec la mienne .. et parfois,je me dis aussi que j'en suis symptomatique ..
Je trouve que c'est un raccourci facile et que si l'on a suffisamment d'ouverture d'esprit,on dépasse cette question(le but n'est pas de me jeter des fleurs )
La preuve,on trouve partout des gens plus âgés qui utilisent internet et des jeunes qui se remettent à acheter des vinyles ..
Mais je comprends que les habitudes de consommation ne peuvent pas tout à fait être les mêmes.Il y aura toujours un léger décalage .. mais pas de gouffre.
Je suis on ne peut plus d'accord avec toi. Le fossé générationnel n'existe que pour celui qui ne veut pas se donner la peine d'avancer. Chez les jeunes comme chez les plus vieux.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 14:48

bon y a quand même un paquet de trucs que j'ai découvert grâce à internet (ça fait longtemps que je me fie plus aux chroniques de pitchfork qu'à celles des inrocks) et c'est quand même magique pour dégotter plein d'infos (la preuve vivante avec ce forum)

l'autre jour aussi, j'ai découvert les clips de Ben Folds Five (trio pop survitaminé avec basse-batterie-piano) qui sont absolument géniaux et je me suis rendu compte que c'était la première fois que je les voyais alors que je connais le groupe depuis 13-14 ans (ils ont eu le temps de se séparer entre-temps), quand je repense au nombre de nuits où j'ai programmé mon magnétoscope pour enregistrer M6 à 2h en espérant tomber sur un ou deux clips sympa, pfiouuuu...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 15:42

zwaffle a écrit:
bon y a quand même un paquet de trucs que j'ai découvert grâce à internet (ça fait longtemps que je me fie plus aux chroniques de pitchfork qu'à celles des inrocks) et c'est quand même magique pour dégotter plein d'infos (la preuve vivante avec ce forum)

l'autre jour aussi, j'ai découvert les clips de Ben Folds Five (trio pop survitaminé avec basse-batterie-piano) qui sont absolument géniaux et je me suis rendu compte que c'était la première fois que je les voyais alors que je connais le groupe depuis 13-14 ans (ils ont eu le temps de se séparer entre-temps), quand je repense au nombre de nuits où j'ai programmé mon magnétoscope pour enregistrer M6 à 2h en espérant tomber sur un ou deux clips sympa, pfiouuuu...

A noter que les deux premiers albums solo de Ben Folds sont assez réussis.... Depuis, c'est parti en sucettes.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 15:52

esther a écrit:
zwaffle a écrit:
bon y a quand même un paquet de trucs que j'ai découvert grâce à internet (ça fait longtemps que je me fie plus aux chroniques de pitchfork qu'à celles des inrocks) et c'est quand même magique pour dégotter plein d'infos (la preuve vivante avec ce forum)

l'autre jour aussi, j'ai découvert les clips de Ben Folds Five (trio pop survitaminé avec basse-batterie-piano) qui sont absolument géniaux et je me suis rendu compte que c'était la première fois que je les voyais alors que je connais le groupe depuis 13-14 ans (ils ont eu le temps de se séparer entre-temps), quand je repense au nombre de nuits où j'ai programmé mon magnétoscope pour enregistrer M6 à 2h en espérant tomber sur un ou deux clips sympa, pfiouuuu...

A noter que les deux premiers albums solo de Ben Folds sont assez réussis.... Depuis, c'est parti en sucettes.

ouais, c'est dommage, il assure un peu moins au niveau paroles surtout alors que celles des albums de Ben Folds Five étaient géniales (j'ai découvert seulement récemment celles du 1er album, grrr ces artistes qui mettent pas les paroles dans les livrets)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mer 23 Sep - 21:36

Mon père a beaucoup écouté de musique donc j'ai été bercé par Les Beatles, un peu de Pink Floyd (Collection of Great Dance Songs), Graëme Allwright, Léo Ferré, Georges Brassens, Jean Ferrat, Jacques Brel, Bob Dylan (best of), Simon & Garfunkel (best of)...
mais aussi loin que je me souvienne Harvest de Neil Young est le seul album intégral a avoir su m'émouvoir sans effet de nostalgie à toute les périodes de ma vie, et quand j'ai pu commencer à m'acheter de la musique, c'était en entrant à la fac à peu près à l'époque de Sleep with angels.
Ma vraie claque ça a été d'entendre au lycée une nuit à la radio Weld, à l'époque j'étais à fond Pink Floyd, ça m'évoquait les solos démentiels de Gilmour mais en plus violent, émotionnels, droit dans les trippes... ce n'est qu'un ou deux ans plus tard que j'ai découvert que c'était Weld, mais ce son venues des forges de l'Enfer m'avait marqué. D'ailleurs à la même époque je découvrais The Cure avec Wish (autre album à larsens) la deuxième passion musicale de ma vie.
Je me souviens avoir longtemps "fantasmé" sur les non-images de Neil d'Harvest (on le devine avec grand peine) et l'émotion de découvrir son visage et des photos de lui d'époque quand j'ai commencé à mieux connaître à travers articles et autres n'a eu d'égal que les documents visuels des Archives.
Depuis j'ai vécu avec passion Björk, Depeche Mode (SOFD a marqué mon adolescence), Radiohead, Godspeed you black emporor et le post-rock en général (Mogwaï, Mono, Rachel's, Sigur Ros), Joseph Arthur, Jeff Buckley, Perry Blake, Portishead, Arcade Fire, Antony & the Johnson's, The Divine Comedy, Migala, Noir Désir, ... une liste finalement aux contours assez précis mais je reconnais très personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
chrisurfer
Monsieur Météo
Monsieur Météo
avatar

Nombre de messages : 1946
Age : 60
Localisation : plerin 22 bretagne
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 20 Oct - 11:47

mes premiers disques ceux de l'enfance:pierre et le loup raconté par gerard phillipe, piccolo saxo & compagnie ,colargol l'ours etc .c'est le debut on pousse ,les oreilles aussi :brassens ,les compagnons de la chanson, du classique bach ,mozart, beethoven,on grandit la radio prend de l'ampleur dans la maison on ecoute la variete de ce temps la salvador; trenet marcel amont etc ,un jour on entend une langue inconnue l'anglais et un rythme inconnu le rock :beatles ,stones les groupes anglais moody blus ,procol harum les hits parades de 69 , j'achete mon premier 45tour:joe cocker ;with the little h....... et c'est l'engrenage qui dure depuis,pour noel on commande des 33 tours on ecrit les noms comme on peut vive la sixieme et l'anglais et la on traverse l'atlantique :simon & garfunkel,mamas & papas ,america , joan baez, jimi hendrix doit etre un de mes premiers album j'ai treize ans il marque le gaucher d'aller en pension vous fait rencontrer des gens plus agée des gars de premier ou term qui ecoute des groupes français :triangle martin circus d' avant la variete, dinastie crisis,les varitions ,ange la liste est longue chez les groues anglais et americains on feuillette rock and folk ,best on commence sa collection d'albums :led zepelin ,ten years after, stones ,beatles je continue apres dejeuner merci
Revenir en haut Aller en bas
http://leon.christophe@orange.fr
chrisurfer
Monsieur Météo
Monsieur Météo
avatar

Nombre de messages : 1946
Age : 60
Localisation : plerin 22 bretagne
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 20 Oct - 12:59

suite et fin; on se fait inviter dans les boums on joue au disc jockey on passe du rock ,deep purple ,des slows :led zep ,eagles , on avance dans l'adolescence et on affine ses choix ,variet ou rock, apres d'autres chapelles vous ouvrent leus portes :hard rock ,progressif ,planant ici folk avec stivell, des ovnis qui vous suivent, velvet, lou reed, les cheveux poussent selon la saison ,premiers concerts peter gabriel,telephone, lavilliers ,magma on se deplace on va en boite le disco ou d'autres boites ou le rock s'invite ,la new wave aussi :cure ,police talkin heads. depuis les 80 que je n'aime pas on reecoute les sixties on redecouvre des artistes :the byrds ,graham parson et d'autres , onressort ses premers trente :young ,bowie, on accede au jazz :miles davis ,jazzz rock ponty, chick corea etc. eclecthique ,interesse par d'autres musiques; on dit wold music on revient toujours vers des plages connues ,voila pour mon parcours musical qui ne s'arretera pas tout de suite j'espere .j'ai passer des periodes mais c'est peut etre la memoire qui flanche
Revenir en haut Aller en bas
http://leon.christophe@orange.fr
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   Mar 20 Oct - 13:01

beau parcours en effet !!!
Long may you run
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A chacun son parcours musical!   

Revenir en haut Aller en bas
 
A chacun son parcours musical!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre parcours musical
» A chacun son parcours musical!
» LA BELLE ECHAPPEE - Conte musical 2009 par BF de VASLES
» Cadavre-exquis musical
» Le Florilège Musical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Music Arcade-
Sauter vers: