Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 Neil Young (1968) [12/2009]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Sam 12 Déc - 21:12


_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 0:03

super dessin
Revenir en haut Aller en bas
rock'n'young89
Zuma
Zuma


Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 0:14

Un vrai délice que cet album...

Neil se cherche, pas dans ses compositions mais plutôt dans la production, en ce sens que ses morceaux pourraient prendre la meilleure "dimension" possible. Mais c'est justement cette recherche (qualifiée peut-être de défaut, pas pour moi) qui en devient une certaine qualité et donnant à cet album une ambiance particulièrement agréable et émouvante.

" The old laughing lady " est produite de façon à ce que l'on soit plus attentif quant à la mélodie jouée et je ne pensais pas à un " The loner " aussi merveilleusement doux quand je l'ai écouté la première fois!
Revenir en haut Aller en bas
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 10:12

La production lui fut imposé, donc sur ce point, il a pas eu le choix.

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 13:05

par qui ? j'ai entendu de sa propre bouche la seule histoire du pseudo-filtre qui aurait amoindri son chant imposé par Warner pour test.
Merci Nyzwok pour ce dessin, de qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 13:08

@sly a écrit:
par qui ? j'ai entendu de sa propre bouche la seule histoire du pseudo-filtre qui aurait amoindri son chant imposé par Warner pour test.
Toujours Warner. Jack Nitzsche n'a rien arranger.
(c'est mon point de vue)

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 13:37

@sly a écrit:
par qui ? j'ai entendu de sa propre bouche la seule histoire du pseudo-filtre qui aurait amoindri son chant imposé par Warner pour test.
Merci Nyzwok pour ce dessin, de qui ?

le dessin je l'ai trouvé sur ce site

http://portfolio.moonbug.org/illus.php

mais j'ai enlevé la couleur je trouve qu'il gagne en force ainsi.

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 13 Déc - 18:41

fais en 5 minutes de temps libre avec toshop
rien de terrible juste pour passer le temps c'est plus du lard mystique que de l'artistique Cool




_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Zwaffle
Boucles d'or
Boucles d'or
avatar

Nombre de messages : 3533
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Lun 14 Déc - 11:15

perso, je suis pas fana de cet album que j'écoute vraiment très peu

je le réécouterai quand même histoire de donner un avis

les 2 seuls morceaux que je retiens sont "the loner" et "I've been waiting for you", qui, bon il faut l'avouer, sonnent quand même beaucoup mieux dans la version remasterisée (des Archives pour ce qui me concerne)

je sais que "last trip to tulsa" est un grand moment du disque mais honnêtement il m'a toujours pas mal ennuyé (alors qu'en général ses longs morceaux sont souvent très bons)

et j'ai aussi un grand problème avec "the old laughing lady": c'est un morceau qui m'est cher parce que j'ai quasiment découvert Neil Young avec lui (il est au début du "Unplugged" qui est le premier disque que j'ai acheté de lui), mais franchement la version studio, je peux pas, je la trouve longue, trop lente, ennuyeuse... alors qu'en acoustique, je l'adore, je l'ai écoutée des dizaines et des dizaines de fois!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mondegreen.fr
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Lun 14 Déc - 20:32

@zwaffle a écrit:
j'ai aussi un grand problème avec "the old laughing lady": c'est un morceau qui m'est cher parce que j'ai quasiment découvert Neil Young avec lui (il est au début du "Unplugged" qui est le premier disque que j'ai acheté de lui), mais franchement la version studio, je peux pas, je la trouve longue, trop lente, ennuyeuse
Comme quoi, les gouts et les couleurs.
Je trouve la version de ce premier album vraiment bonne, très vaporeuse, avec ses cordes et ses notes de Fender Rhodes.
C'est (avec THE LAST TRIP TO TULSA) mon titre préféré sur cet album.

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Lun 14 Déc - 22:20

Vous avez remarqué comme je me garde de donner mon avis, pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mar 15 Déc - 6:24

Oui.
Vas y, donne le!

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mar 15 Déc - 7:48

Robert Millis a écrit:
Vous avez remarqué comme je me garde de donner mon avis, pour le moment...
on attend la fin de la semaine ,avec tes migraines tu dois être dans une mauvaise période Sad

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
chrisurfer
Monsieur Météo
Monsieur Météo
avatar

Nombre de messages : 1968
Age : 60
Localisation : plerin 22 bretagne
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 11:07

ma conclusion c'est que cet album est a part dans la discographie de NEIL YOUNG
quelques pepites :I ve be waiting for you, the loner, last trip to tulsa, les bases sont posées pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://leon.christophe@orange.fr
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 12:15

Robert Millis a écrit:
Vous avez remarqué comme je me garde de donner mon avis, pour le moment...

tu fais ta gonzesse : migraine, je-me-fais-désirer... tu veux être accueilli par Mr Soul ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 13:01

@sly a écrit:
Robert Millis a écrit:
Vous avez remarqué comme je me garde de donner mon avis, pour le moment...

tu fais ta gonzesse : migraine, je-me-fais-désirer... tu veux être accueilli par Mr Soul ? Laughing
et c'est pour ça que tu changes ton pseudo si souvent tu attends ton tour depuis si longtemps!!!

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 18:27

Qui me parle ? Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 18:33

@chrisurfer a écrit:
ma conclusion c'est que cet album est a part dans la discographie de NEIL YOUNG
quelques pepites :I ve be waiting for you, the loner, last trip to tulsa, les bases sont posées pour la suite.

En effet les meilleures de ce disque un peu bancal
Revenir en haut Aller en bas
Sherafkey
Ex Admin des Sixties
Ex Admin des Sixties
avatar

Nombre de messages : 3497
Localisation : 07 .ex 33
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 19:18

@Mr. Soul a écrit:
Qui me parle ? Laughing
Bon faut arrêté, il vas nous faire une monté de sang!
Laughing

_________________
“A mon avis, c'est ca qui déglingue les gens, de ne pas changer de vie assez souvent.”
― Charles Bukowski
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16967
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 19:23

Shakey a écrit:
@Mr. Soul a écrit:
Qui me parle ? Laughing
Bon faut arrêté, il vas nous faire une monté de sang!
Laughing
s'il lui en reste ,il parait qu'il a la descente facile!!

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10396
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 16 Déc - 21:11

Ben quoi, faut bien s'hydrater Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Jeu 17 Déc - 21:55

Je suis tombé sur cet album chez un disquaire à Edinburgh en 2007, je l'avais pas encore trouvé à Paris (ou pas vraiment cherché).
J'avais au départ un a priori négatif, sachant que Young lui même n'était pas content de la prod.
Au final un album ni vraiment bon ni vraiment mauvais, mais vraiment trop lisse à mon gout. J'aime bien quand même "the last trip to tulsa"
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 27 Déc - 21:28

Bon, et bien, j'ai fait mes devoirs.

Et non, rien à faire, j'ai beaucoup de mal avec ce disque. Je parviens difficilement à aller au bout. D'abord, la production, évidemment. Les synthés moches, les choeurs envahissants. Bref, les arrangements ne me plaisent guère. Même les sons de guitare sont vieillots. Que dire de plus. Les chansons en soi, ne sont pas non plus toutes irréprochables, loin s'en faut. Bien sûr, il y a quelques sommets, mais dans l'ensemble, ce disque est une sorte de coup d'essai.

Ce qui m'étonne le plus en fait, c'est l'incroyable fossé qui sépare ce disque et le suivant. Tout ou presque est différent et meilleur. Bref, je crois tout simplement que je n'aime pas ce disque.
Revenir en haut Aller en bas
matthias
William Vieux Jambon.
William Vieux Jambon.
avatar

Nombre de messages : 1149
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Dim 27 Déc - 21:59

J'ai commencé à gratter des petits trucs hier, et une fois de plus, je te rejoint à 100% (ou presque) Very Happy .
D'ailleurs ce que j'ai écrit ressemble étrangement à ce que tu as écrit... Suspect
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
matthias
William Vieux Jambon.
William Vieux Jambon.
avatar

Nombre de messages : 1149
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   Mer 30 Déc - 18:13

Bon, je le dis cash, je ne ferais jamais écouté ce disque à mon meilleur ami (ni au pire, on ne sait jamais il pourrait y prendre goût ^^).

Mais personnellement, je ne trouve pas que du négatif dans ce premier effort solo de l’ami Neil, loin de la même…
« The Loner » par exemple, le son de guitare électrique à beau être moche, les cordes niaises et sans intérêt, peu m’importe, la chanson reste relativement bonne.Je vous assure que des exemples comme celui-ci on en trouve plein sur ce disque...
L'album à beau être réjouissant par ces jolies mélodies et la voix de Neil toujours aussi bouleversante, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. C’est quand même loin d’être une réussite !!
Ce disque pêche par des innombrables fautes de goûts, des chansons clichées (« I’ve Lover Her So Long » pour ne citer qu’elles), et la production et les arrangements sont totalement foirés. Même parfois (souvent), on a juste l’impression de s’être tromper de disque (c’est quoi cet instrumentale en ouverture ??).

Malgré peu de positif à retenir et malheureusement beaucoup d’éléments défavorable. Ce disque reste…fort plaisant à écouter.

Bien sur je suis totalement subjectif. Objectivement l’intérêt de ce disque n’est pas là. L’intérêt d’écouter ce disque à l’heure actuelle est d’ordre purement historique car ce disque est un raté en quelque sorte, mais c’est surtout un brouillon. Oui, nous l’avons tous remarqué, si on enlève la production, et qu’on garde les chansons à l’état brutes, on trouve juste les bases du futur travail de Neil.

Bref, à l’écoute de ce disque raté, un brin gentillet mais surtout trop produit, on semble à des années lumière du son rêche et des solos à n’en plus finir du Chef d’œuvre qu’est « Everybody Knows This is Nowhere » et pourtant…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neil Young (1968) [12/2009]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neil Young (1968) [12/2009]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Neil Young (1968) [12/2009]
» DVD - Neil Young - Rock at the beach - 1989
» DVD de neil young
» Quel est le point commun entre Neil Young et Rod Stewart?
» Neil Young Foire aux Vins Colmar 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Discographie :: Rust Contest-
Sauter vers: