Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16901
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Sam 2 Jan - 19:29



lâchez-vous!!!!!

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Sam 2 Jan - 20:18

c'est partie je me le réécoute de A à Z
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Sam 2 Jan - 22:22

Moi j'aime cheers Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Sam 2 Jan - 22:24

@Mr. Soul a écrit:
Moi j'aime cheers Laughing
T'es sûr?
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Sam 2 Jan - 22:45

@Esther a écrit:
@Mr. Soul a écrit:
Moi j'aime cheers Laughing
T'es sûr?
Oui, oui et oui, en aurais-tu douté ? Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 13:27

Encore une pochette bien vilaine ou Neil se déhanche pour tenir un arbre sous lequel un gentil cabot à sa mémère prénommé "Youki" a du certainement faire ses besoins.

Autrement le disque dedans me fait réver aux filles à la cannelle, et que dire du doux doux sourire de la vachère dont la croupe encore rebondie bien que tannée par des années de pratique équestre, repose tranquillement sur le sable (même si parait-il, elle sent un peu le bétail,( la vachère, pas sa croupe)).
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 13:57

Voila, ça y est, LE premier chef-d'oeuvre. Rien à jeter, une production bien meilleure que le premier, pas moins de 3 de ses classiques absolus ( excusez du peu ). Pour moi, avec ZUMA, son meilleur disque des seventies, rien de moins. I love you
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 14:38

son premier chef d'oeuvre aucunes des chansons ne sont mauvaises

et puis : Rond and Rond est ouf quand même
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 17:24

@fenetch a écrit:
son premier chef d'oeuvre aucunes des chansons ne sont mauvaises

et puis : Rond and Rond est ouf quand même
Ben voila, tout le monde est d'accord avec moi Razz

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 20:57

pas grand chose à rajouter !
C'est un sacré bon album, une tuerie ! 40 min de pur bonheur !!!

Neil trouve là vraiment son style (surtout par rapport au premier LP)
Pas de temps mort ou de morceau anecdotique
C'est vif, pas de fioriture, d'overdub, d'arrangement poussifs ... Du folk rock qui va droit au but, ça déménage grave Very Happy
Le Crazy Horse est en marche pour sa grande chevauchée .

J'adore le jeux de Danny sur Down By The River: la combinaison des deux (Neil / dany) est magique.Quel pied

L'ambiance calme qui se dégage de "Running Dry" est particulièrement sympa, avec le violon de l'ex Rockets.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 21:00

@Powderbloom a écrit:
Encore une pochette bien vilaine ou Neil se déhanche pour tenir un arbre sous lequel un gentil cabot à sa mémère prénommé "Youki" a du certainement faire ses besoins.

la pochette est pas si moche que ça. Surprised
On sent que Neil s'assume bcp mieux sur ce disque que sur le premier rien qu'en regardant la pochette
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 21:32

@Crazy Bear a écrit:
la pochette est pas si moche que ça. Surprised
On sent que Neil s'assume bcp mieux sur ce disque que sur le premier rien qu'en regardant la pochette

Non c'est vrai c'est pas la pire, cela aurait été vraiment catastrophique s'il avait boutonnée sa chemise jusqu'au col.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 22:02

La question que je me pose c'est si l'arbre tient toujours debout ? Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 3 Jan - 22:23

Bon, celui-ci vaut quand même que je me fende d'une vrai chronique.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 6:50

Bonne idée cheers

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 14:55

Pour un peu, lorsque l’on prête attention à la pochette, on pourrait presque croire que Neil Young tente d’abattre cet arbre encombrant à la seule force de son bras. Le petit chien, quant à lui, rappelle étrangement le sigle de « Parlophone ». En pleine cambrousse ou dans un parc, au bord de la route ou au milieu d’une forêt, rien ne permet de savoir où se trouve l’appareil qui servit à capturer cette pochette, floue ou presque. Bref, rien ne laisse supposer que le contenu s’apprête à bouleverser profondément la musique de Neil Young pour les 40 années à venir. Si on pouvait déceler, dans son premier album, quelques brides du son à venir, rien ne laissait présager un tel cataclysme.

Tout d’abord, il y a ce groupe. Récemment débauché des « Rockets », le groupe va devenir l’ombre du Neil Young qui marie avec bonheur le rock, le folk et la country. On a beau s’avoir que le lascar a déjà bourlingué près de dix ans, au sein notamment des Squires et bien entendu du Buffalo, on ne se doutait pas une seconde qu’il accoucherait aussi tôt d’un disque aussi mature. Le décor complet est planté dés les premières notes. Un son sec, tendu, sans fioritures, qui donne l’impression d’être joué au fond d’un garage miteux mais qui transpire la classe et l’authenticité. Neil Young ne triche pas, ses musiciens non plus.

Il y a bien sûr l’émotion d’entendre le jeu si fin et si lourd à la fois du déjà presque mort Danny Whitten, mais les autres ne sont pas en reste. Aussi, la rythmique, ce duo basse / batterie magique et si fondamental qui vous porte un disque comme il peut vous en démolir un autre, s’acharne à marteler chaque mesure avec précision et empressement. Car l’urgence de ce disque ne se décèle pas forcément dans les compositions. En effet, le délicat « Round and round » ou l’ironique « Running dry » ne sont là que pour bercer vos sens avant de les emporter. Pourtant, dès « Cinnamon Girl », la tension est palpable. David Briggs, flingue en pogne, produit un album près de l’os, qui exacerbe les douleurs et les cimetières de souvenirs, qui arrache les larmes de votre tréfonds à grand coups de rivières. Aucune chanson ne semble taillée pour traîner aux entournures de l’oubli, mais deux sont faites pour passer à la postérité. Si tôt ? Oui, si tôt, tant l’évidence se retrouve dardée des coups acérés de la guitare du Loner. 10 minutes ou presque à chaque fois.

D’abord « Down by the river », dont l’introduction presque posée ne laisse pas filtrer les ravages à venir. C’est avec ce titre que Neil Young va poser sa marque de fabrique. Les solos à rallonge, déglingués, parfois faux, ou bavards, mais fréquemment émouvants. Mais le plus remarquable dans toute cette folie électrique, c’est que Neil Young parvient en plus à trousser une mélodie sublime, qui entre en vous comme une seringue chargée. D’héroïne ? Qui sait. Mais qui rend accroc en quelques notes, c’est une certitude.

Second morceau de bravoure, et pas des moindres, le faramineux « Cowgirl in the sand », plus improbable encore, qui débute sur quelques notes d’une guitare chancelante, presque écroulée… puis c’est l’explosion. Là encore, tout est parfait. De la production, sale comme un bar enfumé qui se réveille aux aurores au beau milieu des gueules avinées, au groupe qui envoie un son lourd, pesant, et qui, malgré tout, parvient à vous faire taper inexorablement du pied. Une fois de plus, une mélodie au cordeau, taillée pour se graver sur votre peau, comme pour vous rappeler que Neil Young a peut-être lui-même gravé ses initiales, quelque part sur l’écorce de l’arbre qui lui sert de reposoir. Bon Dieu qu’il dépote ce solo, qu’ils dépotent ces solos. Car oui, on ne sait plus, les refrains, les couplets, les solos, les colères et les peines, les sourires et les joies, tout s’entremêle dans ce volcan orgasmique à vous filer un barreau de tous les diables tant l’adrénaline est au paroxysme. Le cheval fou est en marche et ne s’arrêtera plus jamais. Plus vraiment.

Un disque furieux et beau, un disque qui marquera la carrière de Neil Young, c’est vrai, mais qui marquera aussi plusieurs générations de musiciens. Un disque à l’ombre de la concurrence, qui ne se demande pas comment faire du rock et du boucan, un disque qui ne se demande pas pourquoi faire de la musique. Un disque qui se contente de le faire, avec des tripes dedans. Celles de Neil Young, c’est vrai, mais à force de l’écouter, ce disque contient un peu des miennes, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 15:52

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16901
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 16:29

ce qui est étonnant avec cet album c'est la réaction de Neil face à la production du premier opus.
il a su rebondir face à ses (surement)frustrations du premier album,il se fabrique son "petit" groupe et trouve une parfaite alchimie avec le son et la rythmique qu'il désirait.
si mes souvenirs sont bons je crois que le crazy horse avait une mauvaise réputation au début,on les trouvait trop "basic" trop bucherons.
Neil trouve ça marque de fabrique cette osmose avec le crazy dont la rythmique bien appuyé lui permet de pouvoir s'envoler dans de magnifiques soli,qui ne sont pas que des suites de notes,mais bien des couplets a part entière,chaque solo qui s'enchaine et s'entrecroise avec les couplets raconte la chanson au même titre que les paroles, en lui apportant toute son intensité et son émotion.(et encore les larsens ne sont pas encore là).un album qui sonne "live" à l'opposé du premier.
des titres devenus cultes que Neil nous ressort avec plaisir,en les torturant ou les arrangeant mais qui ne vieillissent jamais pour notre plus grand bonheur.

sur la pochette,ça y est il est là pour de bon,dans un paysage campagnard pour ne pas trahir ses racines.mais est il vraiment a l'aise?j'aimerais bien voir le shooting complet.
son chien qui l'accompagne :pour se sentir moins seul face à l'objectif?pour détourner le regard du spectateur?
et puis cette position,genre je ne sais pas quoi faire sans ma guitare,je les mets où mes mains? dans les poches? et puis si je m'appuyais sur l'arbre...comme pose on a connu mieux!
en tous cas il est bancal et très loin des canons esthétiques.

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 19:38

pourquoi on ne mettrais pas une note chacun a chaque albums et on éditerais le nom de sujet a la fin en mettant une moyenne
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16901
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 19:47

@fenetch a écrit:
pourquoi on ne mettrais pas une note chacun a chaque albums et on éditerais le nom de sujet a la fin en mettant une moyenne
les notes c'est trop subjectif à mon gout et puis tu verras que ton avis changera avec le temps.
regarde Mr soul il va mettre 10/10 en toute objectivité à tous les albums.

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 20:01

je rejoint l'avis de nyzwok sur les notes.
Comment mettre une note entre 0 à 5 ???
On est pas des "critiques" de rock& folk nous !!!!
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 20:05

Surtout ceux qui mettent 5 étoiles à Them Crooked Vultures No

Bon plaidoyer de la part d'Esther
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 20:23

Toujours aussi agréable à lire esther cheers

Et pour ceux qui critiquent mon objectivité, désolé de vous contre-dire mais vous avez tout faux !!!
Je ne mettrais pas 10/10 à tous les albums, à certains je leur mettrais 11/10 voire 12/10 Razz

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16901
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Lun 4 Jan - 20:35

@Mr. Soul a écrit:
Toujours aussi agréable à lire esther cheers

Et pour ceux qui critiquent mon objectivité, désolé de vous contre-dire mais vous avez tout faux !!!
Je ne mettrais pas 10/10 à tous les albums, à certains je leur mettrais 11/10 voire 12/10 Razz
je ne critique pas ton objectivité,je l'admire et m'y retrouve souvent Wink

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Jeu 7 Jan - 12:06

dans le livret du Cd, il y a une photo de groupe où Neil est assis sur le trône en bois entouré de pas mal de monde.
Vous savez qui c'est car je ne reconnait pas tout le monde ???? !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Royal Opera-House 2010-2011
» Théâtre de Caen 2010-2011
» [Walygator Parc 2010]The Monster, Inverted B&M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Discographie :: Rust Contest-
Sauter vers: