Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
chrisurfer
Monsieur Météo
Monsieur Météo
avatar

Nombre de messages : 1911
Age : 59
Localisation : plerin 22 bretagne
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Jeu 7 Jan - 14:22

tout d'abord je rejoins ce que pensent esther et nyzwok ;ensuite , ça sert a rien de mettre des points ; enfin pour cet album neil trouve avec le Crazy Horse des accompagnateurs de reve il pose les bases du son cru et sans artifices comme le premier qu'il reprendra par la suite , de cet album trois pepites ressortent et neil les reprend souvent en y rajoutant toujours quelque chose de plus pour notre plus grand plaisir . pour la photo le crazy doit etre la plus david briggs .
Revenir en haut Aller en bas
http://leon.christophe@orange.fr
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16900
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Jeu 7 Jan - 15:59

n'empêche que Neil est seul avec son chien sur la pochette.le crazy n'apparait que sur les photos intérieures.

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
chrisurfer
Monsieur Météo
Monsieur Météo
avatar

Nombre de messages : 1911
Age : 59
Localisation : plerin 22 bretagne
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Jeu 7 Jan - 16:10

the loner Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://leon.christophe@orange.fr
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2975
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Ven 15 Jan - 8:28

Autant vous le dire tout de suite je passe complètement à côté des monuments que sont Cinnamon Girl, Everybody's knows this is nowhere, et Down by the river, bref la moitié du disque et considérant la qualité du reste, la moitié d'un chef d'oeuvre je dois le reconnaître à mon grand désespoir. La vie est ainsi, les plus belles lunes nous échappent plus souvent qu'elles éclairent nos nuits les plus sombres...
Bon la version remasterisé me permet de redécouvrir The losing end qui me semblait jusqu'alors assez anecdotique, la magie d'un meilleur son permet aussi d'accéder à la magie parfois.
Donc j'apprécie énormément l'acoustique de Round & round it won't be long avec ses 3 guitares et l'apport vocal de Robin Lane (homme ou femme, je pencherais pour la seconde option à l'oreille mais il est possible que cela ne soit pas le cas). Finalement un titre dans la production assez originale malgré tout au regard de la discographie de Neil.
Running dry est un morceau ENORME avec son violon souffreteux, ses choeurs fantômatiques et cet écho sans fin pour des accords répétés inlassablement jusqu'à l'hypnose. Encore une production exceptionnelle (dans tous les sens du terme) dans la disco du loner mais ô combien magnifique. Un titre dont on aimerait entendre un jour une version live.
A & enfin, l'ultime Cowgirl in the sand. Premier grand titre à mes oreilles ingrates (qui me privent de Down by the river) des chefs d'oeuvre épiques du Crazy Horse (ce sera toujours à ces gars-là que Neil réservera ces titres épiques. Sa rythmique en particulier préfigure Southern man et Words, cependant si le jeu de Neil est déjà là, il va encore faire des progrès au niveau du son dans les 3 décennies à venir. La version de Red Rocks est là pour témoigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Ven 15 Jan - 10:06



http://en.wikipedia.org/wiki/Robin_Lane

LA singer and musician. Lived with Young for a few weeks in 1966 and sang on Everybody Knows This Is Nowhere

UNCUT: When did you first meet Neil?
LANE: I was friends with these guys that had a house in Laurel Canyon, who had a band called the Rockets. Danny Whitten was a really good friend of mine. One night Neil just showed up.

What were your first impressions of Neil?
He was very tall, kind of gangly, and after he heard me sing a song and play my guitar, he said: “D’you wanna go for a ride in my hearse?” I liked his songs, but he was just another musician. There were a lot hanging round there at the Rockets’ house. They sold weed, and so Gram Parsons, Three Dog Night, Tim Hardin, Tim Buckley, a million people would be there.

Did Neil’s reputation precede him?
No. But I’d heard the Buffalo Springfield. He wasn’t too forthcoming with anything.

What kind of guy did he turn out to be, when you knew him a bit better?
Well I stayed in his cabin up on Laurel Canyon for a while. He was, at that time, closed off, emotionally. But so were we all. People were doing a lot of drugs, and hiding behind drugs. I don’t think he was doing drugs then. He was obsessed with his music, and writing songs. He wanted to be a success in the music business.


Was he obsessed with that to the extent that everything else was secondary?

We were all really young, and you can’t really get into someone’s psyche at that age. Then I was just a waif of a girl, maybe still in high school. What I observed was that he wrote songs, which I’d learn and go round playing them when I auditioned at record company offices. I didn’t think about business or success. But the men did. Neil said to me, “You’re like all the other women I know who play music. They don’t see it as a career. They just do it.”

Can you describe Neil’s cabin?
It was up a hill, at the end of a cul de sac. You had to walk up a major flight of stairs outside, and then there was a nice little patio around the garden. And all I can remember is one room, with a bed, and you sat on the bed when people came over to play music. It was brown, might have been made out of logs. This was around ’66, ’67.

If you think back and picture being at Neil’s cabin, who might be there, and what would be happening?

Well, one time he got in a big fight with Stephen Stills, because Neil was ducking out on rehearsals. And Stephen Stills came up yelling that Neil was ruining his [Stephen’s] career. Musicians would come by and play.

Would there be eating, drinking, smoking?
I remember eating a lot of cream and wheat with him. It wasn’t like now, when people go to restaurants. Food wasn’t a priority for anyone I knew. Neil never cooked anything. I don’t know if there was a kitchen in his cabin. I don’t remember Neil smoking pot. In fact one time I was sitting in his hearse, and he got mad at me for smoking pot in it.

Who else might have been passing by, at Neil’s cabin?
Stephen Stills, Bruce Palmer, really sweet person. Bob Lind, who sang “The Elusive Butterfly of Love”, which was really, really corny, but it was a big hit then. And Buffalo Springfield’s managers were around.

When socialising was going on, how did Neil fit into that? Did he sit in the corner - not really doing too much?
No, he had a personality. He just had that laugh, like he knows something that you don’t. Our relationship was like the Dead Sea Scrolls - like there’d be something profound happening, but you don’t know what it is.

Referring directly to Archives, what do you remember of the seesions for “Round and Round (It Won’t Be Long)”
When I sang “Round And Round” with him and Danny [Whitten], Danny brought me into the studio. Neil listened to some of my songs, and was really sweet. And then we went into the studio and cut the song in one or two takes. There was a platform that you could sit on, and the three of us sat around, maybe with just the one mic. We all played guitar. I was just making it up as I went along - not the lyrics, but the “ooh oohs”. We did it once or twice, then Neil said, “Okay, that’s it!” and I was really amazed. We’d done the song before together. When I first met him, he taught me the song, and then we’d play it together up at the Rocket house, with other musicians that came up there. The Rocket house was full of pot-smoke. My impression of singing that song with him then was of darkness. I didn’t notice the sun. There was a lot that went on there that helped define me. I don’t know that it defined Neil. He came already knowing what he was doing.

Did he seem above what was going on around him - the socialising?
He was in his own world. Oh, yeah. And it was an unusual world for me. I admired all those musicians so much, so I was pretty shy and awkward around them, and just watched. But a lot of people were a lot friendlier than Neil. Neil was friendly, but he was just weird. Meaning he was different than other people. I think his personality’s the same even now - he’s droll. And kind of trollish, then. A gentle troll. Someone who was dancing to his own music. There were other people who you could just be normal with. I never felt like you could be normal with Neil. He always seemed to have something going on in his head. I couldn’t tell you what. There weren’t many conversations. I would listen to him, and he’d tell me stuff about his songs. One time, his grandmother had died, and I felt really bad for him. He was crying, and I was feeling sad. And he got mad at me for feeling sad with him: “She’s not your grandmother!” That’s kind of a funny thing…He probably thought I was a phoney. But he was really young.

Did he come across as superior?

Yeah. But he didn’t mean to be. He was kind of a colourful guy. Like someone who was in the CIA. He just had something going, and you didn’t know what it was. He seemed very self-sufficient. And he was wry and droll, and quick and snappy. After I moved out of his cabin, I still saw Buffalo Springfield, but only saw Neil casually. When I played my songs for him, that time I went in to sing on “Round and Round”, he was really encouraging. He told me I was talented.

When you sang with Neil, did he take real pleasure in singing?
He liked singing his songs. Barbra Streisand or someone would take pleasure in their singing. I think he liked the whole deal that he had - he wrote these songs, and he sang them in that voice that was Neil Young.

INTERVIEW: NICK HASTED
Revenir en haut Aller en bas
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2975
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Ven 15 Jan - 11:29

:mercije: t'es un puit de science (j'ai pas tout compris (elle a un vocabulaire très riche et semble très intelligente) mais c'était très intéressant).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Ven 15 Jan - 11:44

@sly a écrit:
:mercije: t'es un puit de science (j'ai pas tout compris (elle a un vocabulaire très riche et semble très intelligente) mais c'était très intéressant).

j'ai surtout un puits de google! Promis, Sly, je ferai un sujet un de ces jours sur le blog, en français je veux dire;-)
Revenir en haut Aller en bas
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2975
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Ven 15 Jan - 20:35

:mercije: pour cette promesse qui t'honore Cool
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Ven 15 Jan - 21:22

Merci pour cette interview cheers

Très fort le Neil, il emballait les gonzesses dans son corbillard Laughing

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
vox populi
Baby Rust
Baby Rust
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 26 Jan - 7:25

le premier grand album de Neil young. les longues plages intrumentales donnent selon moi un côté improvisé très sympa à l'ensemble. Je ne trouve aucun morceau faible sur ce disque, mais le plus fou c'est que avec son prochain Neil Young va encore complètement se réinventer de manière magistrale
Revenir en haut Aller en bas
matthias
William Vieux Jambon.
William Vieux Jambon.
avatar

Nombre de messages : 1149
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Dim 31 Jan - 20:56

Pas le temps d'écrire quelque chose (tout de façon pour ce que c'est...). Donc je fait sa maintenant.

Everybody Knows This Is Nowhere, déjà c'est mon numéro 2 dans la disco de Neil. Comme sa les choses sont claires.
La première chose qui me plaît, c'est le son (crade, flegamtique...) du Cheval fou et en plus mélangé aux solos de Neil I love you . Ce qu'il faut savoir c'est que Neil est mon "guitar hero", les sons de guitares étouffés pour les rythmiques, l'économie de notes pour les solos, tout ça "je kiffe", parfois en écoutant Down by the River ou Cow Girl in The Sand, j'ai juste l'impression d'écouter du Jazz. D'ailleurs je crois avoir entendu Neil dire qu'il était influencé par Coltrane pour ses solos (?).
La chanson la plus faible "The Losing End..." malgré des paroles anecdotique passe super bien en ce qui me concerne juste après "Down by the river". En ouverture, ce n'aurait pas était le cas je pense.

Donc voila à peu près tout ce que j'avais à dire sur ce CO
Ps : Je rejoins Mr Soul, bizarre que l'arbre sur la pochette ne s'écrase pas Laughing
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 15:00

désolé de remonter le sujet
mais en fait j'avais le vinyl de cette album dont j'adorais les chansons mais je n'aimais pas le son des guitares et j'ais donc racheter le cd en remasterisé et le son est ouf donc je me demandais ce que les gens reproche au CD pasque le son de mes CD sont plutot cool il y a meme des album que je prefere avoir en CD et inversement
Revenir en haut Aller en bas
nyzwok
Topanga Computer ©
Topanga Computer ©
avatar

Nombre de messages : 16900
Age : 46
Localisation : dans mon pot de rillettes.
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 18:27

@fenetch a écrit:
désolé de remonter le sujet
mais en fait j'avais le vinyl de cette album dont j'adorais les chansons mais je n'aimais pas le son des guitares et j'ais donc racheter le cd en remasterisé et le son est ouf donc je me demandais ce que les gens reproche au CD pasque le son de mes CD sont plutot cool il y a meme des album que je prefere avoir en CD et inversement
les sujets ne sont pas fermés
ps profite des vacances pour réviser l'orthographe Twisted Evil

_________________
We love to talk on things we don't know about.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 19:14

@fenetch a écrit:
désolé de remonter le sujet
mais en fait j'avais le vinyl de cette album dont j'adorais les chansons mais je n'aimais pas le son des guitares et j'ais donc racheter le cd en remasterisé et le son est ouf donc je me demandais ce que les gens reproche au CD pasque le son de mes CD sont plutot cool il y a meme des album que je prefere avoir en CD et inversement

J'ai rien bité.
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 19:17

@nyzwok a écrit:
@fenetch a écrit:
désolé de remonter le sujet
mais en fait j'avais le vinyl de cette album dont j'adorais les chansons mais je n'aimais pas le son des guitares et j'ais donc racheter le cd en remasterisé et le son est ouf donc je me demandais ce que les gens reproche au CD pasque le son de mes CD sont plutot cool il y a meme des album que je prefere avoir en CD et inversement
les sujets ne sont pas fermés
ps profite des vacances pour réviser l'orthographe Twisted Evil

désolé je suis en pénurie de PC donc j'ecris depuis l'iphone

et en gros ce que je demande ces ce que les gens reproche au CD
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 19:21

@fenetch a écrit:
@nyzwok a écrit:

les sujets ne sont pas fermés
ps profite des vacances pour réviser l'orthographe Twisted Evil

désolé je suis en pénurie de PC donc j'ecris depuis l'iphone

et en gros ce que je demande ces ce que les gens reproche au CD

Si tu compares les versions d'origine et les versions remasterisées, tu vois à quel point la différence est énorme (notamment Harvest). Les versions remasterisées, le son est plus cristallin, les instruments sont plus clairs, et détachés... Bref, c'est moins étouffé, plus limpide... Et c'est flagrant, contrairement à des tas de remasterisations.


Dernière édition par Esther le Mar 29 Juin - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 19:22

en gros vous trouvez aussi les remaster super ?
Revenir en haut Aller en bas
Crazy Bear
Rusty Papa Ours
Rusty Papa Ours
avatar

Nombre de messages : 10329
Age : 36
Localisation : au pied du lit
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 19:23

@fenetch a écrit:
en gros vous trouvez aussi les remaster super ?

perso sur Harvest, c'est assez bluffant quand même !
on redécouvre vraiment cet album Smile
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 19:24

je crois que je vais toute les prendres

mais deja ces super bluffant sur EKTIK
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Soul
Modofétichiste
Modofétichiste
avatar

Nombre de messages : 10392
Age : 53
Localisation : Alsace, berceau mondial de la culture et de la bière
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 20:17

@fenetch a écrit:
je crois que je vais toute les prendres

mais deja ces super bluffant sur EKTIK EKTIN
Wink

_________________
"What is the color when black is burned ?"
Revenir en haut Aller en bas
fenetch
Little Wing
Little Wing
avatar

Nombre de messages : 1163
Age : 21
Localisation : et moi ? je t'en poses des questions
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 20:19

oups
Revenir en haut Aller en bas
Rust
Vieux con.
Vieux con.
avatar

Nombre de messages : 3199
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 21:16

Ce qui m'embête, c'est que ces remasters, c'est bien joli, mais Harvest je l'ai déjà en CD, ça me les broie un peu de repayer le CD.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 21:20

@Rust a écrit:
Ce qui m'embête, c'est que ces remasters, c'est bien joli, mais Harvest je l'ai déjà en CD, ça me les broie un peu de repayer le CD.

Oui, je te comprends. D'ailleurs, ça me les a broyées aussi.... Pour une fois, j'ai fait l'effort car le son est vraiment excellent... Et je reconnais qu'il n'est pas rare que je rachète des disques que je possède déjà si ça vaut le détour, mais ça fait toujours un peu chier. Surtout pour toi, qui as encore moins de blé que moi. C'est moins embêtant pour un Mr Soul qui n'écoute que Neil Young et ses potes, mais pour peu que l'on soit un tant soit peu éclectique, ça complique vite les choses.


Dernière édition par Esther le Mar 29 Juin - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rust
Vieux con.
Vieux con.
avatar

Nombre de messages : 3199
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 21:27

@Esther a écrit:
@Rust a écrit:
Ce qui m'embête, c'est que ces remasters, c'est bien joli, mais Harvest je l'ai déjà en CD, ça me les broie un peu de repayer le CD.

Oui, je te comprends. D'ailleurs, ça me les a broyées aussi.... Pour une fois, j'ai fait l'effort car le son est vraiment excellent... Et je reconnais qu'il n'est pas rare que je rachète des disques que je possède déjà si ça vaut le détour, mais ça fait toujours un peu chier. Surtout pour toi, qui as encore moins de blé que moi. C'est moins embêtant pour un Mr Soul qui n'écoute que Neil Young et ses pote, mais pour peu que l'on soit un tant soit peu éclectique, ça complique vite les choses.
Laughing Laughing cheers
En tout cas, ça ne concerne que Harvest, les précédents je ne les ai pas. J'en vois pas l'intérêt pour l'instant, j'ai Decade...
Revenir en haut Aller en bas
Powderbloom
"J'aime étrangler de petits animaux..."

avatar

Nombre de messages : 2371
Localisation : i teach tábhairne ar an aigéan
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   Mar 29 Juin - 21:49

@Rust a écrit:
@Esther a écrit:


Oui, je te comprends. D'ailleurs, ça me les a broyées aussi.... Pour une fois, j'ai fait l'effort car le son est vraiment excellent... Et je reconnais qu'il n'est pas rare que je rachète des disques que je possède déjà si ça vaut le détour, mais ça fait toujours un peu chier. Surtout pour toi, qui as encore moins de blé que moi. C'est moins embêtant pour un Mr Soul qui n'écoute que Neil Young et ses pote, mais pour peu que l'on soit un tant soit peu éclectique, ça complique vite les choses.
Laughing Laughing cheers
En tout cas, ça ne concerne que Harvest, les précédents je ne les ai pas. J'en vois pas l'intérêt pour l'instant, j'ai Decade...

Aïe. Ai-je envie de dire.
Comment peux tu vivre sans "After the Gold Rush" et "Everybody knows this is..."???????????????????????????????


Dernière édition par Powderbloom le Mar 29 Juin - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everybody Knows This Is Nowhere [01/2010]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Opéra de Lyon - saison 2009-2010
» Royal Opera-House 2010-2011
» Théâtre de Caen 2010-2011
» [Walygator Parc 2010]The Monster, Inverted B&M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Discographie :: Rust Contest-
Sauter vers: