Neilyoung Forumeast

Forum Neil YOUNG francophone
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
JUILLET 2017
10 ANS du FORUM

Partagez | 
 

 4 way street

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:01

Bon… Je dois avouer que j’ai bien failli ne pas faire cette chronique. Et oui, j’ai écouté ce disque pour la trentième fois au moins et une fois de plus, j’ai bien failli ne pas aller au bout…. Non pas que j’avais envie d’arrêter le disque avant la fin, mais j’ai senti mes paupières devenir lourdes comme des bouteilles de butane. Vos paupières sont lourdes, très lourdes, trop lourdes… J’ai découvert CSN&Y sur le tard, bien après Neil Young en solo. Du coup, la comparaison fût rude. D’une part parce que les chansons des comparses du Loner sont nettement moins bonnes et tranchantes que celles du bonhomme qui nous préoccupent sur ce forum. J’ai écouté à peu près tous les disques du quatuor et à chaque fois, le même sentiment se dégage : Je m’emmerde. C’est bien simple, c’est plus chiant encore qu’un dimanche sans baise passé derrière le carreau d’une fenêtre alors qu’il pleut au dehors, sous le ciel de Dunkerque. La première face, seuls avec leur guitare. C’est étrange, mais Neil Young transmet plus d’émotions avec une seule note jouée sur une seule corde pendant un de ses concerts que ces quatre larrons qui harmonisent à qui mieux mieux. Les chansons sont jolies (pas belles hein…), elles sont bien chantées, les harmonies sont chiadées, mais alors… Deux de tension tout du long, c’est léger. Sponsorisé par Valium, le show enchaîne temps mort et creux de la vague sans le moindre répit. Ca fait illusion sur les quelques titres du Loner (et encore, pas tous), mais dès que les autres poussent le Canadien pour placer leurs billes, c’est la purge. On tend l’oreille tellement ils donnent parfois l’impression de chuchoter. A croire qu’ils avaient peur de réveiller l’auditoire. « Triad » est l’exemple parfait où l’on se demande si les gaillards ne vont pas sombrer dans un coma irrémédiable avant la note finale. Le premier disque fonctionne donc en mode trace d’oreiller sur le front en permanence et sonne comme une musique de fond absolument parfaite pour un service de gériatrie au fin fond d’une Corèze abandonnée.

Bon, le second disque donne l’occasion d’entendre un batteur et un bassiste… Youpi se dit-on… Sauf que bon, CSN, même avec des zicos derrière, c’est pas le cheval fou, ce serait plutôt ce foutu mulet qui refuse obstinément d’avancer. Les baguettes en chewing-gum du batteur tente bien de donner du ressort au concert, mais le bassiste transparent peine méchamment à donner du corps aux morceaux. Et puis les solos de guitare… Bon, ce que j’aime chez Neil Young, c’est ce côté crado, improvisé et mal foutu. Là, c’est cadré, millimétré, pas un poil qui dépasse du calbute… Du rock bourgeois. Ca se péte la tête à coups de biture et de cocaïne mais ça joue le rock’n roll à coups de petits fours. Je passe rapidement sur les compos qui ne sont pas signées par le Loner que je trouve complétement anecdotique pour la plupart en tout cas, pour en arriver à ce « Souther Man » repris à la sauce Monsieur Propre. Toute la tension du morceau est restée aux vestiaires, et Neil Young lui-même semble se demander ce qu’il fout là. Les solos de guitares interminables (putain, un quart d’heure… 5 minutes c’était bien, clair et concis, tout était dit… Là, tu peux aller poser ta pêche peinard en relisant trois fois le monde, t’es sûr de ne rien louper…) qui n’aboutissent nulle part, pour finir sur un faux rythme mou du genou. A mes yeux, Neil Young a toujours couru après sa jeunesse, et à souvent réussi à la rattraper (Ragged Glory par exemple), mais CS&N, j’ai parfois l’impression que c’est l’arthrose, la cataracte et tous les autres signes avant-coureurs d’une vieillesse bien sonnée qui sont venus frapper à leur porte un peu prématurément.
« Carry On », c’est la goutte qui fait déborder la cerise du gâteau. Le groupe s’écoute jouer pendant un quart d’heure, extrapolant une chanson médiocre qui ne méritait pourtant pas ça. Le tout s’achève dans une ballade intimiste, comme pour s’excuser d’avoir réveiller ceux qui avaient eu la chance de s’endormir pendant la première heure.

Bref, un disque parfait pour soigner mes insomnies et qui, par ailleurs, me prouvent que CSN&Y et moi sommes définitivement fâchés.


Et vous, qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2970
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:09

c'est à se pisser dessus tellement c'est drôle.
Pour ce que j'en pense, eh bah j'en pense exactement pareil sauf que face à un tel ennui je plie les gaules de peur d'être vieux avant la fin du disque
t'as écouté tous les disques du quatuor et là chapeau, toi t'es un vrai coureur de fond, tu lâcheras jamais le truc tant que t'es pas allé jusqu'au bout, ta pugnacité est vraiment impressionnante (putain Stills qui possède des wagons entier d'enregistrements inédits, répèt' et autres, ça fait froid dans le dos).
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:11

@sly a écrit:
c'est à se pisser dessus tellement c'est drôle.
Pour ce que j'en pense, eh bah j'en pense exactement pareil sauf que face à un tel ennui je plie les gaules de peur d'être vieux avant la fin du disque
t'as écouté tous les disques du quatuor et là chapeau, toi t'es un vrai coureur de fond, tu lâcheras jamais le truc tant que t'es pas allé jusqu'au bout, ta pugnacité est vraiment impressionnante (putain Stills qui possède des wagons entier d'enregistrements inédits, répèt' et autres, ça fait froid dans le dos).

Heuu.. Presque tout. Y'en a un ou deux que j'ai jamais osé écouter... le CSN avec les saucisses sur la pochette me fait vachement peur. Je me dis que quand on est capable de torcher une mochette aussi immonde, on peut être capable des pires atrocités dans le contenu.
Revenir en haut Aller en bas
sly
"Un Divan, c'est un DI-VAN!"

avatar

Nombre de messages : 2970
Age : 42
Localisation : sur mon tabouret
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:12

tu es tout pardonné alors Laughing
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:16

Je pense que je n'ai pas attendu ta chronique pour être du même avis que toi.
De plus, ce qui nous différencie quand même, c'est que toi tu te bornes encore à essayer d'écouter, moi il y a des lustres que j'ai laissé tomber.
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:17

Même véronique sanson s'est barrée, c'est dire
Revenir en haut Aller en bas
stringman
Monsieur palourde.
Monsieur palourde.
avatar

Nombre de messages : 4110
Localisation : Pas Lourdes (plus au Nord Ouest vers Praire Y Wind)
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:17

C'est un nouvel album le "4 way steet"? à écouter en mangeant des "quality steet"?
parce que le "4 way street", moi je le trouve pas mal et j'assume! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:17

@davcom a écrit:
Je pense que je n'ai pas attendu ta chronique pour être du même avis que toi.
De plus, ce qui nous différencie quand même, c'est que toi tu te bornes encore à essayer d'écouter, moi il y a des lustres que j'ai laissé tomber.

Le but n'étant pas d'imposer mon avis, soyons bien clairs...
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:18

@davcom a écrit:
Même véronique sanson s'est barrée, c'est dire

Faut dire qu'elle a le sens de la déconne la Véronique... En concert, ça pète...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:20

vous n'avez sûrement pas appris à jouer de la gratte avec The Lee Shore ou Right Between the Eyes. M'enfin, comme pour Nick Drake, n'en dégoûtez pas les autres :-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:23

Ce qui est étonnant, c'est que sur les pirates, on les entends se marrer et déconner tous les quatre, ce qui ne transparaît absolument pas sur cet album. Mais pour moi, le disque acoustique est un sommet que je peux écouter tous les jours (un sommet tout court)
Revenir en haut Aller en bas
Rust
Vieux con.
Vieux con.
avatar

Nombre de messages : 3199
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:27

C'est clair que 4 Way Street n'est pas un superbe live. En plus, ils n'ont même pas pris le soin de couper leurs 'false start' parce qu'ils ne savent pas quand lancer leurs choeurs.
Malgré que le concert soit mal capté à mon goût, il y a justes quelques morceaux qui sortent du lot (outre ceux de Neil Young). Celui de Stills au piano où il fait bouger l'auditoire un peu, et Chicago de Graham Nash (largement plus énergique en version électrique, même en studio).
Après, je me disais bien que quelque chose me dérangeait sur Southern Man, tu as réussi à mettre la main dessus. Merci encore, Esth... Jacques Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:27

Il me semble que le son est décalé sur l'image...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:30

Citation :
Là, c’est cadré, millimétré, pas un poil qui dépasse du calbute… Du rock bourgeois. Ca se péte la tête à coups de biture et de cocaïne mais ça joue le rock’n roll à coups de petits fours. Je passe rapidement sur les compos qui ne sont pas signées par le Loner que je trouve complétement anecdotique pour la plupart en tout cas, pour en arriver à ce « Souther Man » repris à la sauce Monsieur Propre. Toute la tension du morceau est restée aux vestiaires, et Neil Young lui-même semble se demander ce qu’il fout là. Les solos de guitares interminables (putain, un quart d’heure… 5 minutes c’était bien, clair et concis, tout était dit… Là, tu peux aller poser ta pêche peinard en relisant trois fois le monde, t’es sûr de ne rien louper…) qui n’aboutissent nulle part

je ne sors pas les phrases de leur contexte :-)
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:31

Jacques-Eric a écrit:
vous n'avez sûrement pas appris à jouer de la gratte avec The Lee Shore ou Right Between the Eyes. M'enfin, comme pour Nick Drake, n'en dégoûtez pas les autres :-)

Nick Drake était un génie. Je n'ai pas le souvenir que quelqu'un ici ait essayé de dégouter qui que ce soit avec lui ????????
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:32

Jacques-Eric a écrit:
vous n'avez sûrement pas appris à jouer de la gratte avec The Lee Shore ou Right Between the Eyes. M'enfin, comme pour Nick Drake, n'en dégoûtez pas les autres :-)
Non, mais rien de sérieux là-dedans, c'est juste pour se détendre un peu le vendredi soir...
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:32

Jacques-Eric a écrit:
Citation :
Là, c’est cadré, millimétré, pas un poil qui dépasse du calbute… Du rock bourgeois. Ca se péte la tête à coups de biture et de cocaïne mais ça joue le rock’n roll à coups de petits fours. Je passe rapidement sur les compos qui ne sont pas signées par le Loner que je trouve complétement anecdotique pour la plupart en tout cas, pour en arriver à ce « Souther Man » repris à la sauce Monsieur Propre. Toute la tension du morceau est restée aux vestiaires, et Neil Young lui-même semble se demander ce qu’il fout là. Les solos de guitares interminables (putain, un quart d’heure… 5 minutes c’était bien, clair et concis, tout était dit… Là, tu peux aller poser ta pêche peinard en relisant trois fois le monde, t’es sûr de ne rien louper…) qui n’aboutissent nulle part

je ne sors pas les phrases de leur contexte :-)
Je ne vois pas où tu veux en venir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:34

un génie, mais un génie casse-couilles (les miennes, ça me suffit)
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:36

Jacques-Eric a écrit:
un génie, mais un génie casse-couilles (les miennes, ça me suffit)

Ah Ok. Tu n'aimes pas. Je n'avais pas bien compris le sens de ta phrase au départ, excuseer Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:38

Jacques Frosties a écrit:
Jacques-Eric a écrit:


je ne sors pas les phrases de leur contexte :-)
Je ne vois pas où tu veux en venir...

pour moi ta première phrase fait référence à des groupes comme Supertramp qui reproduisent exactement live ce qu'ils font en studio. Comment dire que c'est "millimétré", voire "concis" et dire ensuite que ça ne va nulle part. Que ça t'emmerde, une fois de plus, rien à dire, mais cet argument-là ne tient pas debout, tel que tu l'énonces.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:39

@davcom a écrit:
Jacques-Eric a écrit:
un génie, mais un génie casse-couilles (les miennes, ça me suffit)

Ah Ok. Tu n'aimes pas. Je n'avais pas bien compris le sens de ta phrase au départ, excuseer Laughing

on en a parlé ailleurs ce matin avec Esther Frosties, qui trouvait Tim Buckley "joli"
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:40

Jacques-Eric a écrit:
@davcom a écrit:


Ah Ok. Tu n'aimes pas. Je n'avais pas bien compris le sens de ta phrase au départ, excuseer Laughing

on en a parlé ailleurs ce matin avec Esther Frosties, qui trouvait Tim Buckley "joli"

Et toi, tu le trouve comment Tim Buckley ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:46

j'ai découvert à quinze ans et grandi avec (enfin lui venait de mourir). J'adore les premiers, surtout Happy Sad, moins la période Straight -). Le live "Dream brother 68" est un disque à emporter sur la lune. "Greetings from LA" est un grand disque, sale et sexy.
Revenir en haut Aller en bas
Esther
Charly O'leg
Charly O'leg
avatar

Nombre de messages : 8293
Age : 43
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:48

Jacques-Eric a écrit:
Jacques Frosties a écrit:
Je ne vois pas où tu veux en venir...

pour moi ta première phrase fait référence à des groupes comme Supertramp qui reproduisent exactement live ce qu'ils font en studio. Comment dire que c'est "millimétré", voire "concis" et dire ensuite que ça ne va nulle part. Que ça t'emmerde, une fois de plus, rien à dire, mais cet argument-là ne tient pas debout, tel que tu l'énonces.

Sauf que nous ne parlons pas de la même chose. Je ne parle pas forcément d'un truc qui colle à la chanson d'origine. Tu peux étirer le morceau sur 20 minutes et pour autant faire un truc cadré et millimétré... Ce que j'entends sur ce live me paraît répété au millimètre, même lors des sorties de route. Le son est nickel chrome, sans relief sans hargne (c'est là où j'entends des choses millimétrées et cadrées...) et le tout sonne vraiment trop lisse pour me titiller. C'est en cela que je trouve que que ça ne servait à rien d'étendre la chanson sur un quart d'heure pour en faire un truc aussi peu intéressant. Mais ce n'est que mon avis, qu'il n'a pas la prétention d'être autre chose, que j'ai écrit ça plus pour me détendre un vendredi soir que pour sérieusement chroniquer un disque qui ne me plaît pas plus que cela (si tu regardes bien, la plupart du temps, lorsque je m'étends sur un sujet, c'est qu'il me passionne) et que du coup, je n'ai pas cherché à faire un texte au cordeau avec thèse et anti-thèse...
Revenir en haut Aller en bas
davcom
Palme d'Or
Palme d'Or
avatar

Nombre de messages : 9285
Age : 48
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/06/2009

MessageSujet: Re: 4 way street   Ven 4 Juin - 16:48

Jacques-Eric a écrit:
j'ai découvert à quinze ans et grandi avec (enfin lui venait de mourir). J'adore les premiers, surtout Happy Sad, moins la période Straight -). Le live "Dream brother 68" est un disque à emporter sur la lune. "Greetings from LA" est un grand disque, sale et sexy.

Moui. pour moi starsailor et happy sad. Le reste m'ennuie un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 4 way street   

Revenir en haut Aller en bas
 
4 way street
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Beale Street -PB à la basse JJ Milteau
» Street magic à Paris!!!
» L'arrachage de slip in the street
» Various Artists : And This Is Maxwell Street (2000)
» Graffiti, Art-toyz & Street-art! Check mon space....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neilyoung Forumeast :: Les autres-
Sauter vers: